JFHOD

P3 - Corrélation entre l’aspect endoscopique et histologique dans la maladie cœliaque

Querrach Jihane, A. Salih, I. Mellouki, Aqodad Nouredine, Benajah Dafr Allah, El Abkari Mohammed, A. Ibrahimi, Elyousfi Mounia

Introduction

Plusieurs études récentes ont permis d'établir une corrélation entre la présentation clinique, l'aspect endoscopique, le profil sérologique et l'histologie. Ce travail a pour objectif de rechercher cette corrélation endoscopique et histologique dans une série de malade suivis pour maladie cœliaque. 

Patients et Méthodes

C'est une étude rétrospective sur une période allant de janvier 2OO1 à mars 2015, ayant inclus des patients présentant une maladie cœliaque sur des critères histologiques selon la classification de Marsh. Était précisé chez ces patients l'aspect endoscopique du duodénum.

Résultats

Sur la période d'étude, 120 patients étaient inclus. Leur âge moyen était de31, 5+/-12 ,5 ans avec une nette prédominance féminine (sex-ratio F/H : 3). L'endoscopie haute était normale dans 62 cas (63%), elle montrait des lésions pouvant évoquer une maladie cœliaque dans les 58(36%) cas restants. Dans 44 % des cas, l'histologie avait conclu à une atrophie villositaire totale, dans 35 % des cas à une atrophie villositaire subtotale et dans 21 % des cas à une atrophie villositaire partielle. 62 patients (63%) ayant une endoscopie normale avaient une atrophie villositaire partielle, subtotale ou totale contre 35 patients  ayant un duodénum d'aspect endoscopique anormal. sept patients (18.5%) chez qui l'endoscopie pouvait évoquer une maladie cœliaque avaient une atrophie villositaire partielle, onze cas (33.3%) une atrophie subtotale et 17cas (48.2%) une atrophie totale. L'étude statistique n'a pas objectivé de corrélation entre l'aspect endoscopique et le degré d'atrophie (P= 0.74).

Conclusion

Notre travail n'est pas en faveur d'une corrélation entre le degré d'atrophie villositaire et les manifestations endoscopiques. L'endoscopie selon nos données ne serait pas un facteur prédictif de la maladie cœliaque.