JFHOD

P16 - La capsule endoscopique de l'intestin grêle peut être déposée par endoscopie sans altérer ses performances diagnostiques chez l'enfant.

Viala Jerome, Yakovleff Cécile, Bruneau Béatrice, Bellaïche Marc, Mosca Alexis, Ganousse Solène, Martinez-Vinson Christine, Hugot Jean-Pierre

Introduction

La capsule endoscopique (CE) est un moyen peu invasif d'explorer l'intestin grêle. Le dispositif peut être déposé par endoscopie dans le duodénum chez le jeune enfant ou en cas de trouble de la déglutition. Les conclusions étant contradictoires dans la littérature (1,2), notre objectif était de déterminer si la dépose endoscopique de la CE chez l'enfant pouvait altérer ses performances diagnostiques.

Patients et méthodes

Nous avons rétrospectivement colligé les CE réalisées dans un centre pédiatrique tertiaire entre 2001 et 2015. Les CE étaient déposées chez les enfants de moins de 8 ans ou chez les plus âgés en cas d'incapacité d'avaler le dispositif ou si une anesthésie générale était réalisée pour une autre endoscopie. Les présentations cliniques des patients et les caractéristiques de la CE et de l'anesthésie ont été colligées. Toutes les déposes endoscopiques étaient réalisées sous anesthésie générale.

Résultats

Chez 206 enfants (82 filles), d'un âge moyen de 10,9 ans (± 4,6 ans), 142 CE ont été ingérées et 120 CE déposées endoscopiquement. Les CE ont été principalement réalisées au cours de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (27,9%), d'hémorragies digestives patentes ou suspectées (36,3%) et de polyposes (13%). Le rendement diagnostique était identique dans les groupes Ingestion et Dépose (55,6% vs 35,7%, p=0,15). Le temps de transit de l'intestin grêle était allongé en cas de dépose endoscopique (242 minutes vs 280 minutes, p=0,008) sans que cela n'altère le taux d'examen complet de l'intestin grêle (78,9% vs 83,3%, p=0,36). Les anesthésiques les plus utilisés étaient les agents halogénés, le propofol et le sufentanyl. En analyse multivariée, le rendement diagnostique et le taux d'exploration complète n'étaient pas modifiés par la nature ou la durée d'utilisation des drogues anesthésiques.

Conclusion

La dépose endoscopique sous anesthésie générale de la CE ne modifie pas ses performances diagnostiques même au cours des anesthésies les plus longues. L'allongement du temps de transit intestinal peut être contrebalancé par la prolongation de l'examen en cas de dépose endoscopique. La CE peut être déposée en fin d'anesthésie si des endoscopies haute et basse n'ont pas révélé de lésions en cas de suspicion de MICI ou d'hémorragie digestive.

Références

1. Gao YJ, Ge ZZ, Chen HY et al. Endoscopic capsule placement improves the completion rate of small-bowel capsule endoscopy and increases diagnostic yield. Gastrointest Endosc 2010;72:103–108. 2. Jensen MK, Tipnis NA, Bajorunaite R et al. Capsule endoscopy performed across the pediatric age range: indications, incomplete studies, and utility in management of inflammatory bowel disease. Gastrointest Endosc 2010;72:95–102.