JFHOD

P1 - La maladie cœliaque et l’infection avec Helicobacter pylori chez les enfants présentant des symptômes de la dyspepsie de type dysmotilité

Maxim Roxana, Trifan Anca, Plesa Alina, Gîrleanu Irina, Stoica Oana Cristina, Moraru Evelina, Stanciu Carol

Introduction

Les symptômes de dyspepsie de type dysmotilité sont retrouvés fréquemment chez les patients souffrant de la maladie coeliaque (MC). Notre objectif est d'étudier s’il y a des associations qui peuvent être établis entre les enfants atteints de la MC, les symptômes de dyspepsie de type dysmotilité et l’infection Helicobacter pylori (HP) en comparant aux patients non-infectés.

Patients et Méthodes

Nous avons effectué une étude prospective cas-témoins sur 42 enfants à l'âge de 2 ans diagnostiqués avec MC et hospitalisés à l'Hôpital des Enfants "Sfânta Maria" Iasi, Roumanie, sur la période Janvier 2012- Juin 2014. Les enfants ont été admis avec des symptômes de troubles abdominaux supérieurs (la satiété précoce, des nausées, des vomissements répétés, des régurgitations et des douleurs épigastriques). Les données démographiques et les caractéristiques cliniques ont été examinées. Les patients MC qui ont eu des résultats positifs pour l'infection HP ont été identifiés (n = 15) et appariés avec des patients MC non-HP  hospitalisés dans le même temps (n = 27).

Résultats

Les deux groupes étaient comparables pour des caractéristiques de base. Sur les 42 patients diagnostiqués avec MC inclus dans l'étude, l'infection HP a été détectée sur 15 patients, 10 (66,6%) de sexe masculin, âge moyen: 6,20 ± 4,57 années.  Les symptômes étaient de dyspepsie de type ulcéreux (douleurs abdominales) en 56% et de type dysmotilité (prédominant nausée) en  75% des sujets. L’endoscopie digestive haute et des biopsies ont été effectuées chez 17 sujets avec 8 (47%) ayant inflammation des muqueuses (infection HP chez 4 patients, 50%). Lorsque l'on compare les deux groupes d'étude, nous avons constaté que le taux moyen de l'anticorps anti-transglutaminase de classe IgA chez les enfants avec  HP et non-HP étaient : 7,87 ± 10,31 U / ml vs 119,56 ± 54,23 U / ml, respectivement (p <0,0001), les niveaux de classe IgG étaient 25,71 ± 28,09 U / ml vs 61,31 ± 22,14 U / ml (p <0,0001), les anticorps anti-gliadine de classe IgA étaient 33,13 ± 9,35 U / ml vs 43,92 ± 10,20 U / ml (p = 0,003) et les niveaux de fer 56,93 ± 10,38 vs 63,69 ± 8,77 (p = 0,05). Parmi les marqueurs biologiques inclus dans l'analyse statistique, des niveaux faibles de fer (cut off 30 mg / dl) ont été utilisés comme marqueurs non invasifs de l’infection chez les patients avec MC et HP  (AUROC = 0,649; p = 0,0035, IC95% 0,466 à 0,833). En outre, les niveaux de volume moyen plaquettaire et le niveau de fibrinogène étaient de bons prédicteurs de l'infection à HP.

Conclusion

La carence en fer peut représenter un nouveau marqueur de l'infection chez les patients avec MC et HP et il peut constituer une autre indication pour le diagnostic et le traitement de cette infection. Les patients infectés ne présentent pas des caractéristiques cliniques différentes aux patients de MC non infectés.