JFHOD

P13 - L'intérêt de la biopsie échoguidée dans le diagnostic de la fibrose rétro péritonéale

Hind Zejly, Afifi Rajae, Benelbarhdadi Imane, Ajana Fatima Zahra, Essaid Elfeydi Abdellah

Introduction

La fibrose rétro péritonéale est une affection rare à physiopathologie multifactorielle, caractérisée par l'engainement des structures rétro péritonéales par un tissu fibro-inflammatoire. Le but de notre travail est de démontrer la pertinence et la rentabilité de la biopsie échoguidée dans le diagnostic positif de cette pathologie sans avoir recours à la chirurgie.

Patients et méthodes

Il s'agit d'une série de cas comptant 4 patients suivis au service des maladies de l'appareil digestif « Médecine C » consultant pour des douleurs abdominales +/- une masse à la palpation de l'abdomen et chez qui le diagnostic de fibrose rétropéritonéale a été suspecté à l'échographie et confirmé histologiquement suite à la réalisation d'une biopsie sur masse avec une aiguille 18 Gauge faite sous échographie en temps réel type « Esaote ».

Résultats

Il s'agit de 3 hommes et 1 femme dont l'âge varie entre 23 et 71 ans avec un âge moyen de 39 ans. Le mode de révélation était des douleurs abdominales atypiques avec palpation chez 3 patients de masse abdominale à l'examen clinique. Le bilan biologique avait montré un syndrome inflammatoire chez tous nos patients. L'échographie abdominale a été réalisée chez tous nos patients montrant une masse hypoéchogène de mensurations différentes engainant l'aorte et l'artère mésentériques arrivant en contact des organes adjacents. Une atteinte rénale a été retrouvée chez 2 de nos patients dont 1 avec un aspect de rein détruit. Suite à l'aspect échographique, le diagnostic de la fibrose rétro péritonéale a été suspecté. La biopsie écho guidée a été réalisée chez 3 de nos patients ayant permis la confirmation du diagnostic de fibrose rétro péritonéale; le quatrième patient était opéré d'emblée pour néphrectomie, au cours du geste opératoire, une biopsie chirurgicale a été faite et a confirmé le diagnostic. Aucune complication à la biopsie notamment hémorragique n'a été notée. Un bilan étiologique a été réalisé chez tous nos patients notamment une recherche de néoplasie, prise médicamenteuse, une maladie infectieuse, auto-immune ou systémique, etc. Aucune étiologie n'a été retrouvée dans notre série ce qui conclu à des formes dites « primitif » ou « idiopathique ». Après le bilan étiologique négatif, tous nos patients on été mis sous traitement à base de corticothérapie. L'évolution sous traitement était bonne avec un recul moyen de 6 mois à 18 mois.

Conclusion

La fibrose rétro péritonéale est une pathologie rare qui est le plus souvent suivie par nos confrères néphrologues et urologues mais qui peut être aussi vue en gastro-entérologie vu que l'atteinte peut avoir une déclaration clinique simulant une pathologie digestive comme ce fut le cas de nos différentes observations où le diagnostic a été suspecté à l'échographie abdominale et confirmé histologiquement par la biopsie écho guidée sans avoir recours à la chirurgie