JFHOD

P4 - Maladie cœliaque de l'adulte et thrombose : rôle des facteurs thrombophiliques

Akkari Imen, Ben Jazia Elhem, Dahmeni Wafa, Amira Atig

Introduction

La survenue d'évènements thromboemboliques au cours de la maladie cœliaque est signalée dans la littérature surtout chez l'adulte. L'objectif de notre étude est de déterminer la prévalence et les caractéristiques cliniques des thromboses au cours de la maladie cœliaque et de préciser le rôle des facteurs de thrombophilie.

Patients et Méthodes

Il s'agit d'une série rétrospective, de quatre observations de thrombose parmi une cohorte de 45 patients ayant une maladie cœliaque révélée à l'âge adulte. Un bilan biologique à la recherche d'une thrombophilie acquise ou constitutionnelle a été réalisé dans les quatre cas.

Résultats

Entre 2000 et 2014, une maladie cœliaque a été diagnostiquée chez 45 patients, parmi lesquels 4 cas de thrombose ont été colligés, soit une prévalence globale de 8,8%. Il s'agissait de 3 femmes et 1 homme ayant un âge moyen de 26 ans [18 - 32]. Aucun malade n'avait d'antécédents familiaux de thrombose. Les manifestations thrombotiques précédaient le diagnostic de maladie cœliaque dans deux cas. Deux patients avaient présenté deux localisations thrombotiques concomitantes : l'un avait une thrombose veineuse profonde du membre inférieur gauche associée à une thrombose portale, l'autre avait un thrombus intracardiaque et une thrombose portale extensive. La thrombose était de siège mésentérico-porte dans le troisième cas et cérébrale dans le quatrième cas. Des facteurs de risque de thrombose étaient identifiés chez les quatre patients et pouvaient tous être reliés à la maladie cœliaque : hyperhomocystéinémie (n = 1), anticorps antiphospholipides (n = 1) et déficit en protéine C et S (n = 2) liés à une carence en vitamine K, . L'évolution chez les trois patients était favorable sous traitement anticoagulant et régime sans gluten.

Conclusion

Le diagnostic de maladie cœliaque doit être évoqué devant des manifestations thrombotiques inexpliquées même en l'absence de signes digestifs. Des facteurs de risque de thrombose peuvent être acquis au cours de cette maladie. Il faut rechercher ces facteurs, les corriger, voire mettre en place une prophylaxie thromboembolique.