JFHOD

P10 - Résultats d'une étude pilote avec une nouvelle aiguille à biopsie d'échoendoscopie

Napoléon Bertrand, Lemaistre Anne-Isabelle, Fumex Fabien, Gincul Rodica, Lefort Christine, Lepilliez Vincent, Pujol Bertrand

Introduction

Historiquement les aiguilles à ponction d'échoendoscopie (EE) étaient des aiguilles à extrémité pointue; le prélèvement s'effectuait en général en aspirant pour faire monter les cellules dans l'aiguille. Selon les indications le diamètre de l'aiguille (25, 22 ou 19 Gauges) et la méthode de prélèvement était adaptés. Plus récemment plusieurs modèles d'aiguilles à extrémité coupante ont été développées dans le but de sectionner une “carotte” de tissu avant de la remonter dans la lumière de l'aiguille. Ces aiguilles à biopsie obtiendraient plus fréquemment un fragment tissulaire permettant une histologie plutôt qu'une simple cytologie. Elles diminueraient ainsi le nombre de passages nécessaire pour obtenir un diagnostic. Une nouvelle aiguille à biopsie sous échoendoscopie (Acquire® 22-gauge, Boston Scientific) est commercialisée. Le but de cette étude est d'évaluer prospectivement ses performances avec une méthode de prélèvement simplifiée dans les différentes indications de ponction sous EE.

Patients et méthodes

De mai 2016 à août 2016 tous les patients adressés pour ponction sous EE d'une lésion solide ont été prospectivement inclus. Quand la fenêtre de ponction ne permettait pas d'éviter un vaisseau ou un canal (biliaire ou pancréatique) une aiguille d'aspiration classique était utilisée. Les prélèvements ont été effectués par 5 opérateurs. La méthode de prélèvement était standardisée avec un passage sans aspiration consistant en 10 allers-retours dans la tumeur en changeant d'axe de ponction (technique de fanning). Si le matériel flushé dans un flacon d'alcool comportait une carotte tissulaire blanchâtre visible par l'opérateur aucun autre passage n'était effectué. Si aucun fragment blanchâtre n'était visualisé un deuxième passage était fait : - 1) soit avec aspiration si aucun carotte n'avait été recueilli au premier passage ; - 2) soit sans aspiration et avec 5 mouvements de va et vient si seule une carotte de sang avait été recueillie au premier passage. Le diagnostic final était basé sur l'analyse de la pièce opératoire ou sur un résultat sans équivoque de la ponction et/ou le suivi du patient à 6 mois.

Résultats

46 patients consécutifs ont été inclus (34 hommes, âge moyen 68 ans (33-88)). 1 patiente était exclue du fait de l'absence de fenêtre de ponction sans vaisseau. 54 cibles d'une taille moyenne de 25 mm (5 -70 mm) ont été ponctionnées : pancréatiques (n=31), ganglionnaire (n=9), hépatiques (n=5), gastriques (n=4), biliaire (n=2), médiastinale (n=1), plèvre (n=1), rectum (n=1). Un deuxième passage était réalisé 4 fois (2 prélèvements sans carotte, 2 avec une carotte uniquement sanguine). La présence d'une carotte tissulaire était au total retenue par l'opérateur dans 96% des cas. Aucune complication n'était notée. Pour l'anatomopathologiste le prélèvement était concluant dans 98% des cas (1 prélèvement biliaire non contributif). Des microfragments tissulaires étaient notés dans 94% cas. En moyenne 6,3 fragments étaient présents (1-15) mesurant entre 1 et 10 mm. Un diagnostic certain était porté dans 83 % des cas : pancréas n = 27 (19 adénocarcinomes (ADK), 5 tumeurs neuroendocrines (TNE), 2 pancréatites chroniques autoimmunes (PCAI), 1 lymphome) ; ganglions n= 7 (3 métastases (2 ADK, 1 TNE), 2 sarcoidose, 1 lymphome, 1 tuberculose) ; estomac n=4 (1 GIST, 1 schwannome, 2 ADK à cellules indépendantes), foie n=3 (métastase d'ADK), biliaire=1 (cholédocite autoimmune), plèvre n=1 (hamartochondrome), rectum n=1 (TNE), médiastin n=1 (tumeur fibreuse solitaire). Dans 8 cas le suivi est en attente: 4 nodules de pancréatite chronique, 2 ganglions bénins, 2 nodules hépatiques fibreux non tumoraux. Les résultats définitifs seront disponibles début mars.

Conclusion

L'aiguille 22G Acquire peut être considérée comme une aiguille à biopsie permettant d'obtenir des fragments tissulaires, visibles par l'opérateur et confirmés par le pathologiste dans 94% des cas. Ses performances sont excellentes pour le diagnostic des tumeurs solides avec au moins 83% d'efficacité (8 patients en attente de suivi), après un seul passage sans aspiration dans 93% des cas. Les performances restent identiques dans les indications où l'utilisation d'aiguilles 19G est généralement recommandée (gros plis gastriques, TSM, PCAI…). Ce type d'aiguille pourrait devenir l'aiguille de référence pour la ponction sous EE.