Enfin !! La dissection sous-muqueuse duodénale devient possible !!
SNFGE SNFGE
 
Domaine concerné :
Thérapeutique
Degré d’innovation :
Important
Avancement :
Faisabilité technique
Impact patient :
Impact soin :
Important
Intérêt :
arrivée dans la pratique :
Futur proche
 
 
rédacteur :
Docteur Edouard Chabrun
enthousiasme :
 
 
29/03/2017
 
  Sujet :  
 
  Enfin !! La dissection sous-muqueuse duodénale devient possible !!  
 
 

La dissection sous-muqueuse (ESD) duodénale requiert une technique aboutie car le taux de perforation est élevé. Afin d’essayer de contourner cette difficulté a été créée la méthode de la poche (PCM). Le principe est de réaliser, à partir d’une petite incision muqueuse, une poche sous-muqueuse en utilisant un cap de dissection de petit calibre, puis de terminer la dissection par l’incision des contours de la lésion. Elle aurait pour avantage de surmonter les difficultés liées à une fibrose sous-muqueuse importante ou à une localisation difficile. Le but de cette étude était donc d’évaluer cette nouvelle technique adaptée pour l’ESD de tumeurs superficielles duodénales extra-ampullaires.

C’est une étude japonaise, rétrospective, monocentrique, comparant les résections duodénales extra-ampullaires par ESD standard et par ESD-PCM entre 2006 et 2015. 43 patients ont été inclus pour 45 lésions réséquées. 17 lésions ont été réséquées par ESD standard et 28 par ESD-PCM.

La pièce opératoire était plus large dans le groupe PCM (37mm versus 25mm, p=0.007). La dissection était plus rapide dans le groupe PCM (9.4mm²/min versus 6.5mm²/min, p=0.09). La résection monobloc était plus fréquente dans le groupe PCM, y compris pour les lésions angulaires (genu superius ou inferius) (100% versus 88%, p=0.07). Le taux de perforation était significativement mois important dans le groupe PCM (7% versus 29%, p=0.046). Une seule perforation a été traitée chirurgicalement (groupe ESD standard), toutes les autres ont été traitées endoscopiquement par clips.

 
 
Commentaires
 
 

Pour les auteurs, l’avantage principal de cette technique est la possibilité de maitriser le plan de dissection et de ne pas être forcé de raser la couche musculaire, ce qui expliquerait le taux de perforation raisonnable dans cette série. Cette étude nous permet de désacraliser l’ESD dans le duodénum, et nous montre enfin qu’une technique utilisée par des mains expertes en dissection duodénale, n’est pas grevée d’un taux de perforation inacceptable.

 
 
  Références :  
 
Titre :   Enfin !! La dissection sous-muqueuse duodénale devient possible !!
Titre original :   Duodenal endoscopic submucosal dissection is feasible using the pocket-creation method
Auteurs :   Miura Y, Shinozaki S, Hayashi Y, Sakamoto H, Lefor AK, Yamamoto H
Source :   Article
Revue :   Endoscopy
Références biblio. :   2017 Jan;49(1):8-14
 
     
     
  GastroScoop est un service de la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie www.snfge.org