Un test urinaire pour la surveillance du régime sans gluten en cas de maladie cœliaque
SNFGE SNFGE
 
Domaine concerné :
Diagnostic
Degré d’innovation :
Important
Avancement :
Recherche clinique
Impact patient :
Impact soin :
Important
Intérêt :
arrivée dans la pratique :
Futur proche
 
 
rédacteur :
Docteur Pauline JOUET
enthousiasme :
 
 
18/04/2017
 
  Sujet :  
 
  Un test urinaire pour la surveillance du régime sans gluten en cas de maladie cœliaque  
 
 

Cette étude espagnole a utilisé un test de détection dans les urines de peptides immunogéniques du gluten (GIP) à l’aide d’un anticorps monoclonal G12 chez des volontaires sains et des patients ayant une maladie cœliaque. Chez les volontaires sains, le test devenait négatif 16 à 34h après l’éviction du gluten dans l’alimentation, et se positivait dès la 3-9ème heure après réintroduction du gluten, le seuil minimal de détection étant l’ingestion de 25mg de gluten. Chez les patients cœliaques, le test était positif chez 48% des adultes et 45% des enfants. Chez ceux ayant un test négatif, aucun n’avait de lésion architecturale importante sur les biopsies duodénales et les anticorps anti-transglutaminase et gliadine étaient négatifs. A l’inverse, 6/7 des patients ayant de nettes anomalies histologiques avaient un test urinaire positif, et 1 était positif mais avec un taux positif mais non quantifiable de GIP. La présence de GIP quantifiable était significativement corrélée à la sévérité des lésions histologiques.

A noter que l’enquête diététique ne révélait pas d’écart de régime chez les patients et que 5 patients ayant des lésions histologiques sévères avaient des anticorps anti transglutaminase ou gliadine négatifs.

Conclusion : La détection de GIP dans les urines après l’ingestion de gluten est une méthode nouvelle et non invasive de surveiller la compliance au régime sans gluten, plus performante que l’enquête diététique et que les sérologies. Simple, sensible et spécifique, ce test pourrait être utile aussi bien en pratique clinique que pour la recherche. 

 
 
Commentaires
 
 

Ce test urinaire simple et non invasif détectant la prise de faible quantité de gluten pourrait permettre, si les résultats de cette étude sont confirmés, une évaluation beaucoup plus fiable du bon suivi du régime sans gluten chez les patients ayant une maladie cœliaque. En cas de lésions histologiques persistantes, il permettrait aussi de mieux différencier les patients suivant mal leur régime de ceux véritablement réfractaires au régime sans gluten. Une petite révolution en perspective dans le suivi de ces patients…

 
 
  Références :  
 
Titre :   Un test urinaire pour la surveillance du régime sans gluten en cas de maladie cœliaque
Titre original :   Detection of gluten immunogenic peptides in the urine of patients with coeliac disease reveals transgressions in the gluten-free diet and incomplete mucosal healing
Auteurs :   Moreno ML, Cebolla Á, Muñoz-Suano A, Carrillo-Carrion C, Comino I, Pizarro Á, León F, Rodríguez-Herrera A, Sousa C
Source :   Article
Revue :   Gut
Références biblio. :   2017 Feb;66(2):250-257
 
     
     
  GastroScoop est un service de la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie www.snfge.org