Actualités

Retour à la liste
29/01/2020

Aucune utilité clinique des tests actuels basés sur l’analyse du microbiote intestinal

Les tests basés sur l’analyse du microbiote intestinal et proposés actuellement n’ont aucun intérêt clinique pour le médecin ou son patient. Ces tests ne sont pas recommandés par la SNFGE et ne doivent pas être prescrits par les médecins quelle que soit leur spécialité.

De nombreuses études publiées ces dernières années suggèrent que le microbiote intestinal pourrait servir de marqueur diagnostique, pronostique ou thérapeutique dans de nombreuses pathologies gastroentérologique et non gastroentérologique (y compris des pathologies métaboliques et neuro-psychiatriques).

Néanmoins, ces études sont, pour la grande majorité, de petite taille et construites dans un objectif de « découverte ». Ainsi, il manque encore à ce jour de grandes études évaluant et validant l’intérêt de biomarqueurs issus du microbiote pour guider le médecin dans des situations cliniques précises. 

Pourtant, de nombreux laboratoires proposent aujourd’hui la réalisation d’analyse du microbiote intestinal moyennant des tarifs souvent très élevés et avec la « promesse » que cela pourra guider le patient et/ou son médecin.

Les tests basés sur l’analyse du microbiote intestinal et proposés actuellement n’ont aucun intérêt clinique pour le médecin ou son patient. Ils ne peuvent en aucun cas aider à porter un diagnostic ou à guider les choix thérapeutiques. Ces tests ne sont pas recommandés par la SNFGE et ne doivent pas être prescrits par les médecins quelle que soit leur spécialité.

Le rationnel sous tendant l’utilisation du microbiote comme biomarqueur est en revanche solide scientifiquement et cette recherche est très dynamique. Le fait que de nombreux industriels sérieux s’y intéressent actuellement fait envisager l’utilisation en pratique clinique de biomarqueurs issus du microbiote dans les prochaines années. Il est probable que les tests qui seront validés et utilisés à l’avenir reposeront sur des analyses ciblées et spécifiques à chaque pathologie et à chaque question clinique posée.