Actualités

Retour à la liste
02/07/2019

Promotions 2019, 2018 et 2017 des hépato-gastroentérologues universitaires

Félicitations aux nouveaux promus ! Découvrez les, ainsi que leurs travaux, via les ebooks disponibles...

Promotion 2019, en cliquant ici

Promotions 2018-2017, en cliquant ici

Préface ebook promotion 2019

Cette année, le livre de la promotion 2018 des hépato-gastroentérologues hospitalo-universitaires va paraître à nouveau sous forme numérique.

La promotion 2019 est importante, avec quatre PU-PH et trois MCU-PH nommés. Elle reflète la richesse de notre spécialité : endoscopie, MICI, hépatologie, TFI. La nouvelle équipe du CNU, renouvelée pour moitié, a pris ses fonctions en janvier et a défini comme il est d’usage sa feuille de route pour les trois ans qui viennent.

Concernant les carrières hospitalo-universitaires, nous sommes guidés par une exigence bienveillante. Nous gardons les mêmes règles que l’équipe précédente en termes de production scientifique qui reste la clé de voute du parcours hospitalo-universitaire. Il est à nos yeux important que les candidat(e)s ne délaissent pas les activités d’enseignement et de clinique qui sont scrutées par les instances universitaires et hospitalières locales. Nous tiendrons compte également de « l’écosystème » dans lequel évoluent les candidat(e)s, à savoir environnement scientifique, nombre d’hospitalo-universitaires en place, concurrence extérieure.

Le ministère est conscient de la désaffection grandissante des jeunes gé- nérations pour les carrières hospitalo-universitaires : manque de visibilité sur le calendrier, mobilité parfois vécue comme déstructurante sur le plan familial, manque de reconnaissance institutionnelle, crise de l’hôpital public. A nous tous de susciter le désir, grâce à l’étendue et la diversité de notre spécialité, et d’adapter notre discours à la sociologie des nouvelles générations.

L’avenir se prépare de plus en plus tôt, et nous avons pris l’initiative de solliciter toutes les équipes d’hépato-gastroentérologie afin d’identifier toutes celles et tous ceux qui manifestent dès l’internat une appétence pour la carrière hospitalo-universitaire. Nous sommes à leur disposition pour les rencontrer en préaudition afin de leur donner des conseils, les conforter lorsqu’ils sont dans la bonne voie, les mettre en garde si le projet est mal structuré.

Nous avons maintenant une meilleure visibilité sur le troisième cycle d’hépato-gastroentérologie, avec la publication en mai de l’arrêté qui fixe à 5 ans la durée de la formation des DES.

Qu’il nous soit permis à nouveau de remercier nos prédécesseurs, Christine Silvain et Michel Dapoigny, pour leur engagement et leur ténacité qui ont permis ce résultat. Comme vous le savez, nous avons perdu dans la négociation les options de proctologie et d’endoscopie. Nous allons reprendre contact avec le ministère afin de voir quelles sont les possibilités d’obtenir à nouveau ces options ou d’autres. Concernant les formations spécialisées transversales (FST), un accent particulier doit être mis sur la cancérologie, car il semble que la mise en place de cette FST au niveau local soit l’objet dans certaines facultés d’un affrontement entre oncologues et cancérologues d’organes. La collectivité des hospitalo-universitaires est également engagée dans la profonde réforme du second cycle qui se met en place. Cette réforme mo-difie profondément le fond et la forme de l’enseignement de cette étape initiale de la formation des futurs médecins.

La diversité des activités du métier d’hospitalo-universitaire est un facteur d’attractivité que nous devons valoriser pour envisager des carrières qui évolueront sur trois décennies.

 
Pr Georges-Philippe Pageaux
Président de la sous-section du CNU 52-0

Pr Pierre Michel
Président de la CDU-HGE