JFHOD

P0 - Analyse comparative fonctionnelle des effets de la glutamine sur le protéome intestinal dans la lignée cellulaire HCT-8 en conditions basales et pro-inflammatoires

Thébault Sandrine, Thébault S, Deniel N, Marion R, Charlionet R, Tron F, Cosquer D, Leprince J, Vaudry H, Ducrotté Philippe, Déchelotte P
Introduction

La glutamine (Gln) est le substrat préférentiel des entérocytes et a des effets bénéfiques sur la trophicité intestinale en particulier en situation d’agression, de stress ou d’inflammation [1]. L’analyse protéomique comparative fonctionnelle du tissu intestinal permet de caractériser globalement les modifications protéiques en réponse à un changement nutritionnel et environnemental [2].

Matériels et Méthodes

A 50% de confluence, la lignée épithéliale intestinale humaine HCT-8, de différentiation entérocytaire, a été induite pendant 12 h par 2 concentrations de Gln (2 mM ou 10 mM). Pour chaque concentration de Gln, 2 situations ont été étudiées : basales et pro-inflammatoires (addition des cytokines pro-inflammatoires IL1-β, TNF-α et IFNγ). Pour chaque condition, des cartes protéomiques ont été réalisées puis comparées par le logiciel d’analyse d’images Image Master 2D Platinum 5.0TM (Amersham Biosciences, Uppsala, Suède). A l'aide d'un automate, les protéines différentiellement exprimées sont excisées d'un gel d'acrylamide préparatif, puis digérées par une endopeptidase. Les fragments peptidiques ainsi obtenus sont soumis à une analyse spectrométrique. L'identification des protéines d'intérêt est réalisée via l'utilisation des empreintes peptidiques massiques dans des bases de données protéiques spécialisées.

Résultats

En conditions basales et pro-inflammatoires, l’analyse d’images a révélé la présence de 1200 polypeptides environ. L’expression de 24 et 27 polypeptides est significativement affectée par la Gln en conditions basales et pro-inflammatoires respectivement. En conditions basales, 50% des protéines modifiées par l’augmentation de la concentration en Gln sont impliqués dans les processus de biosynthèse des protéines et de protéolyse et 20% dans le trafic membranaire. En conditions pro-inflammatoires, 40% des protéines modifiées par la Gln sont impliqués dans la biosynthèse protéique et la protéolyse, 16% dans le trafic membranaire, 8% dans le métabolisme des acides nucléiques et 8% dans le cycle cellulaire.

Conclusion

Ces résultats préliminaires montrent que le protéome de la lignée cellulaire HCT-8 est modulé par la Gln. L’application de l’analyse protéomique comparative à des biopsies intestinales humaines est en cours.