JFHOD

P.056 - Apport de la coagulation au plasma argon dans le traitement des rectites radiques : expérience de notre service

A. Touibi, I. Radouane, S. Rokhsi, Y. Azali, S. Jamal, S. Ouahid, H. Igorman, S. Berrag, T. Adioui, M. Tamzaourte, A. Aourarh

Introduction

L’APC est une méthode d’hémostase endoscopique récente qui a connu un essor sans précédent depuis son apparition en 1991 .Elle permet la réalisation d'une électrocoagulation monopolaire sans contact avec la muqueuse traitée par le biais d'un gaz inerte, incolore, non inflammable et non toxique. Le but de notre travail était d’évaluer l’intérêt de l’APC dans la prise en charge endoscopique de l’hémorragie digestive survenant au cours des rectites radiques chroniques hémorragiques

Patients et Methodes

Il s’agit d’une étude rétrospective  menée au service d’endoscopie de l’hôpital militaire de  rabat entre janvier 2016 et  Mai 2019. Nous avons inclus 58 malades présentant des rectorragies en rapport avec une rectite radique hémorragique et ayant bénéficié d’APC.

Résultats

L’âge moyen de nos patients est de  59 ans. Il y’avait 33 femmes et 25 hommes. Tous les patients présentaient des rectorragies d’une sévérité clinique de grade 3 ou 4 avec un score moyen de Chutkan de 3,1. Tous les patients avaient des lésions endoscopiques modérées et sévères (Grade B et Grade C).L’APC a été utilisé dans le traitement de tous les patients avec un nombre moyen de séance de 2,6 avec un taux de succès global de 100% évalué sur des paramètres clinico-biologiques et endoscopiques. 

Discussion

Conclusion

Les bons résultats du traitement endoscopique par APC des Rectites radiques hémorragique en termes d'efficacité, de tolérance et de sécurité font de cette technique un traitement de première intention.

Remerciements