JFHOD

P.088 - Caractéristiques clinique et évolutive de la maladie de Crohn en fonction de la protéine C-réactive

F. Torjmen, S. Bradai, S. Ben Hamida, H. Elloumi, I. Ferchichi, B. Saber, B. Awatef, C. Imed

Introduction

La protéine C -réactive (CRP) est un marqueur sérologique de l’activité de la maladie de crohn . Le but de notre étude est d’étudier les caractéristiques de la maladie en fonction du taux de la CRP.

Patients et Methodes

Il s’agit d’une étude rétrospective colligeant les patients porteurs de maladie de crohn durant la période 2008-2018. Nous avons réparti les patients en 2 groupes en fonction du taux de la CRP ; groupe 1 : CRP positive, groupe2 : CRP négative. Ces 2 groupes ont été comparés du point de vue clinique, thérapeutique et évolutif.

Résultats

Cent-vingt patients ont été inclus. L'âge moyen était de 38,17 ans. Le taux de la CRP était négatif chez 34 patients soit 28,33 % des cas. En étude analytique, un taux de CRP élevé était associé à l’hypoalbuminémie, à une activité modérée à sévère de la maladie (score CDAI supérieur à 220 points), et à la localisation colique (respectivement p=0,02, p=0,001, p=0,004).  Un score CDAI< 220 indiquant une maladie légère ou inactive a été plus exprimé dans le groupe 2 avec une différence statistiquement significative (p=0,001). Le nombre moyen de poussées était plus important chez le groupe 1 sans différence significative (1,9 vs 1,57 ; p=0,22). La comparaison des deux groupes selon le phénotype avait montré que les phénotypes inflammatoire (B1) et pénétrants (B3) étaient plus fréquemment retrouvés dans le groupe 1 avec un résultat statistiquement significative (respectivement p=0,004 et p<0,0001). Un taux de CRP élevé était un facteur de recours à la chirurgie (p=0,05).

 Il n’y avait pas de différence significative entre les 2 groupes concernant le recours à la corticothérapie, aux immunosuppresseurs, aux anti TNF, le taux de la rémission clinique et la présence ou non de lésions ano périnéales.

Discussion

Conclusion

Dans notre étude, un taux de CRP élevé est plus fréquent dans la localisation colique. Le recours à la chirurgie semble être  plus fréquent.

Remerciements