SNFGE SNFGE
 
Thématique :
- Pancréas/Voies biliaires
Originalité :
Intermédiaire
Solidité :
Très solide
Doit faire évoluer notre pratique :
Pas encore
 
 
Nom du veilleur :
Docteur Patrick DELASALLE
Coup de coeur :
 
 
The American Journal of Gastroenterology
  2017/09  
 
  2017 Sep;112(9):1366-1372.  
  doi: 10.1038/ajg.2017.218.  
 
  Chronic Pancreatitis and Pancreatic Cancer Risk: A Systematic Review and Meta-analysis.  
 
  Kirkegård J, Mortensen FV, Cronin-Fenton D  
  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28762376  
 
 

bstract

Chronic pancreatitis is a putative risk factor for pancreatic cancer. The aim of this study was to examine the magnitude and temporality of this association. We searched MEDLINE and EMBASE for observational studies investigating the association between chronic pancreatitis and pancreatic cancer. We computed overall effect estimates (EEs) with associated 95% confidence intervals (CIs) using a random-effects meta-analytic model. The EEs were stratified by length of follow-up from chronic pancreatitis diagnosis to pancreatic cancer (lag period). Robustness of the results was examined in sensitivity analyses. We identified 13 eligible studies. Pooled EEs for pancreatic cancer in patients with chronic pancreatitis were 16.16 (95% CI: 12.59-20.73) for patients diagnosed with pancreatic cancer within 2 years from their chronic pancreatitis diagnosis. The risk of pancreatic cancer in patients with chronic pancreatitis decreased when the lag period was increased to 5 years (EE: 7.90; 95% CI: 4.26-14.66) or a minimum of 9 years (EE: 3.53; 95% CI: 1.69-7.38).

In conclusion, chronic pancreatitis increases the risk of pancreatic cancer, but the association diminishes with long-term follow-up. Five years after diagnosis, chronic pancreatitis patients have a nearly eight-fold increased risk of pancreatic cancer. We suggest that common practice on inducing a 2-year lag period in these studies may not be sufficient. We also recommend a close follow-up in the first years following a diagnosis of chronic pancreatitis to avoid overlooking a pancreatic cancer.

 

 
Question posée
 
Quelle est la fréquence de l’augmentation du risque de cancer du pancréas dans la pancréatite chronique et à quel moment ce risque est-il le plus important ?
 
Question posée
 
Le risque relatif de cancer du pancréas en cas de pancréatite chronique est un facteur 8. Le risque est maximum les premières années du diagnostic soit d’un facteur 16 incitant à rapprocher la surveillance. Après 5 ans le risque est de 8 et même si ce risque baisse régulièrement il est de 3 après 9 ans.
 
Commentaires

Cette méta-analyse a pris en compte toutes les études cas-témoins publiées en excluant les pancréatites chroniques héréditaires et les pancréatites chroniques tropicales. Les auteurs ont exclu de leurs calculs les cancers dont le diagnostic était effectué moins de deux ans après la découverte de pancréatite chronique mais il n’est pas exclu des retards diagnostics de plus de deux ans modifiant les conclusions. Il est difficile, dans ces études utilisant la bibliographie, de calculer des risques confondants comme le tabagisme et la consommation d’alcool. Malgré ces quelques critiques, cette étude confirme l’augmentation du risque de cancer en cas de pancréatite chronique ce que nous savions depuis longtemps, mais nous incite à surveiller de manière plus rapprochée les pancréatite chroniques récentes et de ne pas relâcher la surveillance plus de 10 ans après.

L’étude ne nous donne pas la fréquence et le mode de surveillance les plus appropriés.

 
www.snfge.org