JFHOD

CO.66 - Corrélation de la mesure de l’élasticité hépatique par FibroScan® et ShearWave® pour l’évaluation de la fibrose hépatique chez des patients atteints de petits CHC avec histologie du foie non tumorale disponible

N.M.S. Kaboré-Zombré, J.C. Nault, N. Barget, O. Sutter, V. Tanguy, L. Blaise, E. Abou Ali, V. Grando, G. Nkontchou, P. Nahon, O. Seror, M. Ziol, N. Ganne-Carrié

Introduction

L’évaluation non invasive de la fibrose hépatique par méthode physique est possible grâce au Fibroscan depuis 2002 et plus récemment, des techniques bi dimensionnelles couplées à l’échographie ont été développées. L’objectif de notre étude était de comparer les résultats de mesure d’élasticité hépatique par Fibroscan et Shearwave chez des patients atteints de maladie chronique du foie histologiquement prouvée.

Matériels et méthodes

Tous les patients traités par ablation percutanée d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) entre le 2/01/17 et le 30/06/18 dans un centre expert « tumeurs primitives du foie » d’Ile de France répondant aux critères d’inclusion suivants ont été inclus de façon rétrospective: i) disponibilité d’une histologie du foie non tumoral contributive prélevée immédiatement avant l’ablation percutanée ; 2) mesures d’élasticité hépatique par double méthode (ShearWave au moment de l’évaluation de la faisabilité de l’ablation percutanée et Fibroscan) avec délai de moins de 6 mois entre les 2 mesures. Les données cliniques, biologiques et radiologiques ont été recueillies prospectivement dans les 4 semaines précédant l’ablation percutanée par les référents médicaux des patients dans le logiciel dédié à la présentation des dossiers en RCP tumeur primitive du foie. Les variables continues ont été comparées par un test de Wilcoxon apparié et les variables discontinues par un test de McNemmar.

Résultats

Parmi 151 patients atteints de CHC traités par ablation percutanée entre le 2/01/17 et le 30/06/18, 53 ont été inclus dans cette étude. Les patients (85% hommes, âge moyen de 66 ± 12.6 ans, IMC > 25 kg/m2 : 63%) présentaient une maladie chronique du foie rapportée à l’alcool (51%), la NASH (47%), le VHC (25%), le VHB (19%) avec une étiologie mixte dans 43% des cas, compliquée d’une fibrose hépatique mutilante objectivée par l’histologie dans 87% des cas (F3 n=2, F4 n = 44). La fonction hépatique était préservée (Child-Pugh A 98%, B 2%). La majorité des CHC comportait moins de 3 lésions tumorales (taille médiane = 20 mm) et le taux sérique médian d’AFP était de 6 ng/ml ; 68% des cas se présentaient sous une forme unifocale. Les délais médians entre les mesures d’élasticité hépatique par les 2 techniques et entre la biopsie de foie et la mesure d’élasticité hépatique la plus ancienne étaient de 7 jours et 49 jours, respectivement. Chez 3 malades, le fibroscan n’était pas interprétable. Les mesures d’élasticité hépatique (médiane ; IQR) étaient de 19,5 + 2,1 kPa avec le Fibroscan (82% avec sonde M, 18% avec sonde XL) et de 14,5 + 2,0 kPa avec le Shearwave (p<0.0001). La corrélation entre les valeurs médianes de fibroscan et de shearwave était de r=0,4529 avec p = 0,0010 selon le test de Spearman. Parmi les 4 patients avec une fibrose F0/F1 à la biopsie, les valeurs médianes du shearwave étaient toutes supérieures à 10 kPa (min-max=10-15 kPa) tandis que les valeurs médianes du fibroscan étaient inférieures à 7 kPa chez deux patients. Parmi les patients cirrhotiques, 6 patients (15%) avaient une valeur médiane de fibroscan inférieure à 12 kPa tandis que 13 (32%) patients avaient une valeur médiane de shearwave inférieures à 12 kPa (P=0,09). Parmi les 11 patients avec cirrhose liée à l’hépatite C, 2 (18%) avaient une valeur médiane de fibroscan inférieure à 12 kPa tandis que 3 (27%) avaient une valeur médiane de shearwave inférieure à 12 kPa. Parmi les 21 patients avec cirrhose liée à l’alcool et/ou à une NASH, 2 patients (9,5%) avaient une valeur médiane de fibroscan inférieure à 12 kPa tandis que 6 (29%) avaient une valeur médiane de shearwave inférieure à 12 kPa.

Discussion

Conclusion

Dans notre série rétrospective, il a été observé : i) une faible corrélation entre les mesures d’élasticité hépatique obtenues par Fibroscan et Shearwave (r < 0,5); ii) une meilleure corrélation aux résultats histologiques des mesures d’élasticité hépatique obtenus par fibroscan par rapport à celles obtenues par Shearwave. Une étude de plus grande ampleur est nécessaire pour confirmer ces données et une standardisation du recueil des mesures d’élasticité par shearwave  serait souhaitable.

Remerciements