JFHOD

P.395 - Devenir en deuxième campagne de dépistage organisé du cancer colorectal d’un test négatif en première campagne selon le dosage d’hémoglobine fécale

A. Kaufmanis, C. Vincelet, A. Koivogui, H. Delattre-Massy, J. Deyra, H. Ait Hadad, Z. Brixi, S. Bercier, T. Le Trung

Introduction

En France, le test fécal immunologique (FIT) a été introduit dans le Dépistage Organisé du Cancer Colorectal (DOCCR) en 2015 avec un seuil de positivité établi à 30 µgHb/g de selles. La coloscopie est recommandée en cas de test positif alors qu’en-dessous de ce seuil, les personnes sont réinvitées à refaire le test deux ans plus tard. Le seuil de positivité étant choisi en partie en adaptation à l’offre de soin en coloscopies, il varie d’un pays à l’autre. Le choix du seuil résulte également d’analyse de sensibilité, visant en outre à limiter la part des faux négatifs. Cependant, le risque de diagnostiquer un cancer ou un adénome avancé à distance est plus élevé lorsque le dosage est supérieur à 10µgHb/g de selles tout en étant inférieur au seuil de 30 conduisant à ce jour à une exploration à visée diagnostique.

Notre objectif est d’analyser l’évolution du dosage d’hémoglobine fécale entre deux tests afin de proposer des pistes visant à améliorer la stratégie de dépistage.

Matériels et méthodes

La population de l’étude comprenait tous les individus âgés de 50 à 74 ans, résidant en Ile-de-France, ayant effectué un test de dépistage négatif dans le cadre du DO CCR au cours de la période 2015-2016 (R1) et refait un deuxième test dans la campagne suivante (R2) dans les délais compris entre 1.5 et 3 ans. Les résultats ont été analysés par niveaux de la valeur quantitative du test en R1 ([0-10] (fortement négatifs) et [10-15] ; [15-20] ; [20-25] ; [25-30] (intermédiaires) µgHb/g de selles, ainsi qu’en R2 avec en plus la classe ≥ 30.

Résultats

Au total, 547 782 personnes (54.7% femmes, âge moyen : 61.4 ans pour les femmes et 60.9 ans pour les hommes) avaient un test négatif en R1. Parmi eux 230 791 (40.2 %) (55.8 % femmes, âge moyen : 63.4 ans pour les femmes et 63.1 ans pour les hommes) ont réalisé un test en R2. En R1, 95% des tests sont « fortement négatifs ». Parmi les tests avec une valeur comprise entre [0-10[, 2,9% sont positifs en R2, mais cette proportion passe à plus de 10% lorsque le dosage en R1 est > à 10. La proportion de test en catégorie intermédiaire est également beaucoup plus élevée lors que le premier test était > 10 (11,6% versus 3,9%). Voir les résultats détaillées dans le tableau 1.

 

Tableau 1 : Données croisées des dosages quantitatifs d’hémoglobine fécale par le test immunologique entre deux campagnes de dépistage

 

Dosage R1

Nombre de tests en R2

Dosage R2  (%)

µgHb/g

[0-10] µgHb/g

]10-30[ µgHb/g

[30-…[ µgHb/g

[00-10[

219 286

93,2

3,9

2,9

[10-15[

5 439

78,8

10,8

10,4

[15-20[

2 844

76,2

11,6

12,3

[20-25[

1 939

70,9

12,7

16,4

[25-30[

1 284

69,2

13,6

17,2

[10-30[

11 506

75,7

11,6

12,6

Discussion

Conclusion

Ces données montrent que les résultats d’un premier dosage d’hémoglobine fécale par le test immunologique permettent d’identifier des personnes ayant un risque plus élevé d’avoir un test positif deux ans plus tard. Ceci suggère que l’attente de deux ans est peut-être trop longue et que la stratégie de dépistage pourrait évoluer dans le sens d’un délai de renouvellement stratifié sur les résultats du test (taux de Hb dans les selles). Selon les données disponibles, environ 5% des tests considérés négatifs à ce jour seraient concernés. De même, l’intérêt de réaliser une coloscopie aux personnes qui resteraient dans le groupe intermédiaire lors du deuxième test mérite d’être étudié (moins de 1% de la population négative en R1).

Nous suggérons de conduire des études randomisées pour définir les délais optimaux en tenant compte du dosage d’hémoglobine en R1 et les critères de recours à la coloscopie afin de limiter les pertes de chances pour les personnes dont le résultat à un premier dosage se situe dans la catégorie intermédiaire

Remerciements

Ce sont des résultats provisoires issus du DO CCR, et seront compétés et approfondis avant le congrès.