JFHOD

3 - Dissection sous-muqueuse digestive avec un nouveau bistouri bi-fonction, couplant injection pulsée haute pression et coupe électrique : utilisation dans l’œsophage, l’estomac et le côlon

Pioche Mathieu, Lepilliez Vincent, Ciocirlan Mihai, Pinset Christian, Ponchon Thierry

Introduction


La dissection sous muqueuse est la technique de référence pour la résection monobloc des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif de plus de 2 cm ; celle-ci requiert au moins deux types d'instruments : ceux permettant le soulèvement par injection sous muqueuse d'un soluté et ceux permettant la section. L'injection devant être renouvelée régulièrement pour maintenir le soulèvement au fur et à mesure de la section, un outil bifonction permettant à la fois injection sous pression et section, a potentiellement plusieurs intérêts : 1- éviter les changements d'instruments, 2- ne pas hésiter à injecter dès que nécessaire, 3- rester en place tout au long de la procédure, 4- mieux soulever du fait de la haute pression. La société française Nestis® propose un nouveau système associant un injecteur haute pression pulsé (1 à 25 bars) et des couteaux de design adaptés. Par rapport au système existant, le système Nestis a 2 avantages : le cathéter est souple et permet un traitement en rétrovision et il supporte l'injection sous haute pression des solutés macromoléculaires. Nous présentons ici des exemples vidéos de dissection avec ce nouveau matériel.

Matériels et Méthodes

Nous présentons trois dissections sous muqueuses dans l'œsophage, l'estomac et le rectum chez trois patients inclus dans le protocole clinique évaluant ce matériel. L'injection se fait à 12 bars de pression avec une solution cristalloïde teintée à l'indigo carmin, selon un mode d'injection pulsée afin d'appliquer un principe théorique de martellement de la sous muqueuse. Le système d'injection utilise une pression directe sur la poche de la solution et non une pompe aspirant puis restituant la solution..

Résultats

L'outil Nestis® Enki II permet une injection de qualité, facilement contrôlable à l'aide d'une pédale permettant le soulèvement des lésions. Bien que les résultats soient préliminaires, l'injection semble effectivement possible en rétrovision ainsi qu'en utilisant des solutions macromoléculaires. Ce même outil autorise également l'incision initiale du pourtour de la lésion et enfin la dissection. Sa prise en main n'est pas différente de celle des autres outils de dissection si ce n'est que l'outil a deux positions ; semi-fermé et ouvert de façon stable. Les résultats en terme de perforation, d'hémorragie et de temps de dissection sont en cours de recueil.

Conclusion

Ce nouveau bistouri bifonction permet une dissection rapide et précise dans les différents sites du tube digestif, en autorisant une réinjection fréquente pulsée et sous haute pression. Les études évaluant l'injection de différentes solutions macromoléculaires, l'injection en rétrovision ainsi que les études comparatives entre ce matériel et les outils de dissection utilisés actuellement en routine sont en cours.