Diverticule de Zenker

Retour au sommaire
Avril, 2014

Diverticule de Zenker

1. Qu'est-ce que le diverticule de Zenker ?

Le diverticule de Zenker est situé à la jonction du pharynx et l’œsophage (dans le cou).

Le diverticule est une cavité pathologique (une poche anormale) communiquant avec la cavité de l’œsophage.

 

2. Est-il fréquent ?

Le diverticule de Zenker touche surtout l’homme de plus de 70 ans.
La prévalence est estimée un sur mille environ dans la population de plus de 60 ans.

3. Quels sont les facteurs favorisants ?

  • Un mauvais fonctionnement du muscle crico-pharyngé sur une zone de faiblesse de ce muscle.
  • L’âge (perte d’élasticité et altération du tonus du muscle crico-pharyngé).
  • Le RGO parfois.
     

4. Quels sont les symptômes ?

  • Dysphagie 80 à 90% des cas
  • Régurgitations
  • Halitose
  • Troubles de la déglutition, cause de fausse route, de pneumopathies d’inhalation
     

5. Comment fait-on le diagnostic ?

  • Par examen radiologique : transit baryté pharyngo-oesophagien
  • Par examen endoscopique : Endoscopie OEso-Gastro-Duodénale (EOGD)
     

6. Quel est le traitement ?

Il est indiqué quand le patient est gêné par ses symptômes.

Le traitement autrefois chirurgical est actuellement endoscopique.

Disparition des symptômes dans 80% des cas.

7. Quel est le pronostic ?

Excellent en tenant compte cependant du fait que cette affection touche le sujet âgé qui peut avoir d’autres affections rendant l’acte chirurgical à risque.

Très rarement 0,4 à 1,5% des diverticules de Zenker dégénèrent avec constitution d’un cancer de l’œsophage.

Il dépend de plusieurs facteurs et surtout de l’extension de la tumeur localement et à distance et du traitement que l’on a pu proposer.