JFHOD

C.126 - Echographie intestinale et rémission transmurale après 48 semaines de traitement par ustékinumab dans la maladie de Crohn : résultats de la sous-étude de l’essai STARDUST par ligne de traitement et localisation

M.A. D' Agostino, R. Wilkens, M. Le Bars, I. Bravatà, M. Nazar, E. Ercole, N. Machkova, T. Kucharzik, G. Maconi, M. Lahaye, L. Ni, M. Allocca, F.A.E.D. Voogd, C. Palmela, R. Vaughan, C. Maaser

Introduction

STARDUST est un essai randomisé de phase 3b comparant une stratégie de traitement ciblé (treat­to-target, T2T) au traitement standard (standard of care, SOC) chez des patients (pts) atteints de maladie de Crohn (MC) sous ustekinumab (UST). Nous rapportons les résultats de la semaine (S) 48 de la sous­étude STARDUST d’échographie intestinale évaluant la rémission transmurale (Transmural Remission, TMREM) par antécédents de traitement biologique et segment intestinal le plus affecté (iléon ou côlon).

Patients et Methodes

Les pts adultes atteints de MC active de modérée à sévère et non-répondeurs au traitement conventionnel et/ou à 1 traitement biologique ont reçu 1 dose d’UST IV basée sur le poids, de ~6 mg/kg à S0 (inclusion), puis 1 dose d’UST SC 90 mg à S8. À S16, les répondeurs (réduction ≥ 70 points de l’indice d’activité de la MC [Crohn’s Disease Activity Index, CDAI]) ont été randomisés (rapport de 1:1) dans les bras T2T ou SOC et ont reçu l’UST SC per protocole. Les principaux critères d’évaluation de l’échographie intestinale aux S4, 8, 16 et 48 par rapport à l’inclusion (lecture centralisée) étaient : réponse à l’échographie intestinale (réduction ≥ 25 % de l’épaisseur de la paroi intestinale [EPI]) ; modification de l’EPI (mm) ; TMREM, normalisation de l’EPI ; signal Doppler couleur ≤ 1 ; écho-stratification normale de la paroi intestinale (SPI) ; absence de graisse mésentérique inflammatoire (i-Fat). Ces paramètres ont été analysés par antécédents de traitement biologique et par segment. Dans le suivi, tous les paramètres échographiques ont été mesurés sur le segment intestinal le plus affecté à l’inclusion. La TMREM a été évaluée à l’aide de 2 définitions de la normalisation de l’EPI: prédéfinie (iléon terminal ≤ 2,0 mm et côlon ≤ 3,0 mm) et nouvelle (globale ≤ 3,0 mm). Des statistiques descriptives ont résumé les données de chaque paramètre telles qu’observées. Aucune comparaison entre T2T et le SOC n’était prévue en raison de la nature exploratoire de la sous-étude.

Résultats

Sur 77/88 pts évalués, 31 (40 %) étaient naïfs de traitement biologique. Le segment le plus affecté à l’inclusion était l’iléon chez 65 % des pts et le côlon chez 35 %. Une réduction absolue significative (p < 0,05) de l’EPI par rapport à l’inclusion a été observée jusqu’à la S48 : globalement (moyenne S48 [SD] : -1,44 [1,82]) ; par antécédents de traitement – naïfs de traitement biologique (-1,95 [-1,86]) et exposés à un traitement biologique (1,08 [1,72]), tous deux à partir de la S4 ; et par localisation : iléon (-1,18 [1,47]) à partir de la S4 et côlon (-2,05 [2,39]) à partir de la S8. Dans l’ensemble, la réponse à l’échographie intestinale et la TMREM (indépendamment du seuil de normalisation de l’EPI utilisé) ont augmenté progressivement jusqu’à la S48 et étaient numériquement plus élevées chez les pts naïfs de traitement biologique que chez les pts exposés. À S48, la normalisation des composantes de l’activité transmurale était plus prononcée chez les pts naïfs de traitement biologique que chez les pts exposés pour l’EPI, le SPI et l’iFat, mais pas la vascularisation. La TMREM globale (en utilisant la définition prédéfinie) à S48 était de 24% (n = 54) et numériquement plus élevée dans le côlon que dans l’iléon (50 vs 13 %) avec une différence cliniquement significative. À l’aide du nouveau seuil de normalisation de l’EPI, le pourcentage de pts avec normalisation de l’EPI et TMREM a presque doublé à la S48 pour l’iléon et a augmenté globalement, avec des différences cliniquement significatives entre le côlon et l’iléon.

Discussion

Conclusion

Dans cette première étude interventionnelle avec l’échographie intestinale en utilisant la lecture centrale, les pts naïfs de traitement biologique sous UST avaient une réponse échographique et une TMREM numériquement plus élevées que les pts déjà exposés, dès la S4 et augmentant jusqu’à S48. La modification du seuil utilisé pour définir la normalisation de l’EPI pour l’iléon semble avoir un impact cliniquement significatif sur la TMREM globale, mais indépendamment du seuil, une TMREM numériquement plus élevée a été notée avec l’UST dans le côlon par rapport à l’iléon, augmentant progressivement jusqu’à la S48.

Remerciements