JFHOD

CO0 - Effets d'un mélange polymérique enrichi en six fibres sur la concentration en acides gras à chaînes courtes et la microflore fécales de malades en nutrition entérale exclusive à domicile

Anty R, Girard-Pipau F, Schneider SM, Arab K, Filippi J, Hébuterne Xavier
Introduction

Les malades en nutrition entérale exclusive à domicile (NEED) ont souvent des troubles du transit favorisés par un déséquilibre de la microflore et la réduction des concentrations fécales en acides gras à chaînes courtes (AGCC). Le but de cette étude était de comparer les effets d'une NEED enrichie en six fibres alimentaires (Nutrison Multi Fibreâ, 15 g/L) à une formule sans fibre (Nutrison standardâ), sur la concentration en AGCC et la microflore fécale.

 

Patients et Méthodes

Quinze sujets [11 hommes / 4 femmes, 53 ans (40-73)] en NEED (1 500 kcal/j) depuis 43 mois (1-310) pour troubles de la déglutition ont reçu pendant 7 jours (j) une NEED sans fibre puis, dans un ordre aléatoire et en double aveugle, soit le même mélange pendant 14 j suivi d'un produit enrichi en fibres pendant 14 j, soit l'inverse. A l'issue de chaque période, les selles étaient recueillies deux jours de suite. Les AGCC étaient mesurés par chromatographie liquide à haute pression et les bactéries par culture et recherche de l'ARN ribosomial (FISH). Les résultats (médianes et extrêmes) ont été comparés avec le test de Wilcoxon.

 

Résultats

Les résultats des concentrations fécales en AGCC (mmol/kg) sont présentés dans le tableau. Aucune modification significative de la microflore fécale aérobie ou anaérobie n'a été observée au cours des trois périodes.

Groupe

Standard initial

Standard

Multi Fibre

AGCC totaux

37,1 (12,7-138,9)

51,4 (5,5-130,1)

66,6 (16,3-185,5)**

Butyrate

1,2 (0-17,8)

3,5 (0-10,1)

4,6 (0-25,8)**

Propionate

9,9 (0-20,6)

10,4 (0-19,3)

12,4 (0-34,4)

Acétate

29,1 (3,8-61,7)

35,8 (0-92,5)

49,6 (9,2-125,2)*

* p < 0,05 versus période initiale. **p < 0,05 versus les deux autres périodes.

 

Conclusion

Chez les malades en NEED un mélange enrichi en fibres alimentaires augmente la concentration fécale en AGCC ce qui pourrait contribuer à régulariser leur transit intestinal. La durée de l'étude ne semble pas suffisante pour observer un effet sur la microflore fécale.