JFHOD

CO.001 - Étude crossover randomisée évaluant l’impact de l’Endocuff Vision® 2ème génération en coloscopie de routine, sur 2 058 patients

D. Karsenti, G. Tharsis, B. Perrot, P. Cattan, G. Tordjman, F. Venezia, E. Zrihen, D. Gillot, A. Gillet, C. Hagège, J. Samama, I. Etienney, J.P. Lab, B. Guigui, J. Zago, B. Benkessou, P. Burtin, M. Cavicchi

Introduction

L’Endocuff Vision (ECV) est la deuxième génération d'un dispositif récent conçu pour améliorer la détection des polypes. Le but de cette étude était d'évaluer l'impact de l'ECV sur le taux de détection d'adénomes (TDA) en coloscopie de routine.

Patients et Methodes

Cet essai en crossover randomisé en sous-groupes a comparé la coloscopie assistée par endocuff (ECV +) à la coloscopie standard (ECV-). Deux équipes de 11 endoscopistes chacune ont été constituées et équilibrées en termes d’ADR basal, de sexe et de volume d'activité. Un tirage au sort a déterminé les groupes ECV+ et ECV- avec un switch entre les groupes à la moitié des inclusions. Trois « types de détecteurs » ont été préalablement déterminés en fonction de leur TDA basal calculé sur les 2 années précédentes. Les 8 hauts détecteurs avaient un TDA basal >31, les détecteurs moyens de 27-31 et les faibles détecteurs <27. 

Résultats

2 058 patients ont été inclus (1 032 ECV- contre 1 026 ECV +). Les deux groupes étaient comparables. En prenant en compte la conception de l’étude (crossover randomisée en sous-groupes), nous avons observé une augmentation de 9,8% [5,7; 13,8] du TDA dans le groupe ECV + (29,4% vs 39,2%, P <0,001).

En considérant l’effet de l’ECV en fonction du type de détecteur (défini préalablement par le TDA basal des médecins), la seule augmentation significative a été observée dans le groupe des « hauts détecteurs » (32% contre 46%, p <0,001). Une augmentation à la limite de la significativité a été observée dans le groupe « détecteurs moyens » (30% contre 42%, p = 0,055) mais pas dans le groupe « faibles détecteurs » (26% contre 31%, p = 0,38). 

L'ECV a eu un impact significativement positif sur la détection de polypes dans tous les secteurs du côlon, à l'exception du rectum.

Il n’a pas été noté de bénéfice significatif concernant le taux de détection des polypes festonnés (11.9% contre12.5% avec ECV, P=0.64).

Discussion

Conclusion

Nous avons observé une augmentation significative d'environ 10% du TDA dans le groupe ECV +. L'ECV a eu un impact positif très significatif sur les « hauts détecteurs », un impact positif presque significatif sur les « détecteurs moyens » mais pas d’impact significatif sur les « faibles détecteurs ».

Essai enregistré sur ClinicalTrials.gov (NCT03344055).

Remerciements

Travail réalisé à l'aide de la bourse de recherche Norgine sous l'égide de la SFED sur « Qualité de la coloscopie et amélioration des pratiques professionnelles » obtenue en 2016

 

Ont également participé à ce travail : Dr Nahon-Uzan, Dr Grateau, Dr Petit, Dr Pecriaux, Dr Harboun, Dr Zeitoun, Dr Bumsel, Dr Roycourt, Dr Chryssostalis, Dr Demont, Dr Zago, Mme Cordier, Mme Hazoume, Mme Pereira, Mrs Ricq et Mme Tselikas.