JFHOD

CO.119 - Étude de validation de l’IBD-Disk pour l’évaluation du handicap fonctionnel des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales : l'étude VALIDate

C. Le Berre, A. Bourreille, M. Flamant, G. Bouguen, L. Siproudhis, M. Dewitte, N. Dib, E. Cesbron-Métivier, T. Goronflot, M. Hanf, P.A. Gourraud, E. Kerdreux, A. Poinas, C. Trang Poisson

Introduction

Les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) sont des pathologies invalidantes. L’IBD-Disability Index (IBD-DI) a été développé pour quantifier le handicap des patients atteints de MICI mais est difficile à utiliser. L’IBD-Disk est une adaptation simplifiée et visuelle de l’IBD-DI mais n’a pas encore été validé. Les principaux objectifs de cette étude étaient de valider pour la première fois l’IBD-Disk sur une cohorte de patients atteints de MICI et d’étudier sa variabilité au cours du temps. 

Patients et Methodes

Entre mars 2018 et juillet 2019, tous les patients atteints d’une MICI successivement vus en consultation au sein de trois CHU remplissaient l’IBD-Disk et l’IBD-DI à l’inclusion et à nouveau 3 à 12 mois plus tard. La validation de l’outil comprenait l’étude de sa corrélation avec l’IBD-DI, de sa validité discriminante, de sa reproductibilité (test-retest) et de sa cohérence interne. La variabilité au cours du temps était évaluée en comparant les scores entre visites d’inclusion et de suivi selon l’activité clinique et/ou biologique (CRP et/ou calprotectine fécale) de la maladie. 

Résultats

Au total, 559 patients (73 % maladie de Crohn, 27 % rectocolite hémorragique, âge moyen 40 ans) ont été inclus et 389 revus en consultation de suivi. Il existait une bonne corrélation entre l’IBD-Disk et l’IBD-DI (r = 0,75, p < 0,001) (Figure). L’IBD-Disk permettait de distinguer les patients selon l’activité de la maladie quantifiée par eux-mêmes ou par leur médecin. L’IBD-Disk était significativement plus élevé chez les patients ayant une MICI active définie par les scores cliniques ou les biomarqueurs (CRP, calprotectine fécale). Sa reproductibilité était excellente (coefficient de corrélation intra-classe = 0,90) tout comme sa cohérence interne (coefficient alpha de Cronbach = 0,89). Le score de l’IBD-Disk diminuait de façon significative chez les patients qui devenaient inactifs en cours d’étude, mais il n’augmentait pas chez les patients devenant actifs. L’acceptabilité de l’outil était excellente.

Discussion

Conclusion

L’étude VALIDate est la première étude de validation de l’IBD-Disk sur une large cohorte de patients atteints de MICI. L’IBD-Disk est un outil valide et fiable pour la quantification du handicap chez les patients atteints de maladie de Crohn et de rectocolite hémorragique. La valeur de l’IBD-Disk dépend de l’activité clinique et/ou biologique de la maladie, qu’elle soit auto-évaluée par le patient ou évaluée par le médecin. D’autres études sont nécessaires pour analyser sa corrélation avec l’activité endoscopique, pour étudier son évolution selon le changement d’activité de la maladie à long terme, et pour explorer les facteurs associés au handicap.

Remerciements