JFHOD

P99 - Étude des mutations atypiques du gène HFE et des gènes TFR2 et FPN1 sur des patients atteints d’une hémochromatose phénotypique et sans mutation C282Y/C282Y

Castiella Agustin, Zapata Eva, de Juan Maria D., Aragon Larraitz, Zubiaurre Leire, Iribarren Arantxa, Otazua Pedro, Fernandez Fernandez Francisco Javier, Zuriarrain Olaia, Gorostidi Ana, Arriola Alberto, Elosegui Eduardo, Utrilla Eduardo, Cabriada Nuno Jose Luis, Mugica Fernando

Introduction


Le génotype le plus fréquemment associée à l'hémochromatose héreditaire est le C282Y/C282Y. Dans le Pays Basque, près de la moitié des patients atteints d'hémochromatose phénotypique (HF) sont homozygotes pour cette mutation, mais le reste non (1-3). D'autres mutations dans les gènes HFE, TFR2 et FPN1 peuvent être impliqués dans le développement de HF chez ces patients (4).

Objectif : Évaluer le rôle des mutations dans les gènes HFE, TFR2 et FPN1 (SCL40A1) chez les patients d'une cohorte historique de la vallée du Deba (Gipuzkoa) sans mutations typiques.

Patients et Méthodes


Étude rétrospective, période 1997-2007. Nous avons étudié les patients atteints d'une HF dans vallée du Deba. Critères d'inclusion : patients atteints d'une HF : concentration hépatique en fer par biopsie (CHF) > 4.000μg / g ; index de charge hépatique en fer rapporté a l'âge> 1,9 ; absence de la surcharge secondaire en fer ; Alcool <60g / j ; absence des facteurs de risque ou des signes histologiques de stéatohépatite non alcoolique ; et l'exclusion d'autres causes de maladie du foie (3). L'étude du gène HFE a été réalisée par PCR multiplex en temps réel (LC 1.0). La détection simultanée des mutations C282Y, H63D et S65C a été réalisée en utilisant LC-Red 640, LC-Red 705 et des sondes d'hybridation marquées à la fluorescéine (Tibmolbiol, Berlin, Allemagne). Chez les patients présentant des critères de HF sans homozygose C282Y l'étude des autres mutations a été considéré. Parmi les mutations non classiques plus fréquemment associés à HH on a étudie : HFE (V53M, V59M, H63H, Q127H, P 160delC, E168Q, E168X, W169X, Q283P), TFR2 (E60X, M172K, Y250X, AVAQ594-597del) ) et FPN1 (N144H, V162del) en utilisant une PCR-SSO inverse, l'Hemochromatosis StripAssay A®.

Résultats


40 patients consécutifs atteints de HF (31 hommes, 9 femmes) ont été inclus. L'âge moyen était de 54,82 ± 13,73, la férritine sérique 707,21 ± 1078,56 ; la saturation de la transferrine (n%) : 68.33 ± 22.25. L'étude a révélé des mutations classiques du gène HFE : C282Y / C282Y-20 (50%) C282Y / H63D : 5 (12,5%), H63D / H63D : 3 (7,5%), H63D / wt : 10 (25%), wt / wt : 2 (5%). Dans les non-C282Y / C282Y on a mené l'étude des mutations atypiques : les 20 patients ne présentaient aucune des mutations atypiques mentionnées ci-dessus.

Conclusion


Au Pays Basque (Gipuzkoa), les patients atteints d'une HF sans la mutation C282Y/C282Y n'ont pas d'autres mutations atypiques (HFE, TFR2, FPN1).

Remerciements, financements, autres

* Bourse de la Société Vasco-Navarra de Pathologie Digestive 2013.

Références



1.-Bauduer F, et al. Distribution of the C282Y and H63D polymorphisms in hereditary hemochromatosis patients from the french Basque Country. Ann Hematol 2005 ; 84 : 99-102.
2 De Juan MD, et al. HFE gene mutations analysis in Basque hereditary hemochromatosis patients and controls. Eur J Hum Genet 2001 ; 9 : 961-4.
3-Castiella A, et al. Significance of H63D homozygosity in a basque population with hemochromatosis. J Gastroenterol Hepatol 2010 ; 25 : 1295-1298.
4 Bittencourt PL, et al. Analysis of HFE and non-HFE gene mutations in Brazialian patients with hemochromatosis. Clinics 2009 ; 64 : 837-41.