JFHOD

P.204 - Evaluation de la survenue d’encéphalopathie hépatique après mise en place d’un TIPS contraint en comparaison avec un TIPS non contraint

H. des Grottes, L. d'Alteroche, C. Nicolas, D. Regnault, J. Pucheux, E. Salamé, J. Ayoub, C. Silvain, J.M. Perarnau

Introduction

La principale limite à l’utilisation du TIPS est la survenue d’encéphalopathie hépatique (EH). L’utilisation de prothèses couvertes contraintes par un stent nu permet de calibrer le diamètre du shunt en empêchant sa dilatation passive et ainsi serait susceptible de diminuer l’EH post TIPS. L’objectif principal de notre étude était de comparer le taux d’EH chez les patients traités par stent contraint par rapport à ceux traités par stent non contraint pour le traitement des complications de l’hypertension portale.

Matériels et méthodes

75 patients traités par TIPS avec un stent non contraint entre janvier 2014 et aout 2015 ont été comparés à 67 patients traités par stent contraint entre septembre 2015 et avril 2017.
Le critère de jugement principal était la survie à 1 an sans EH. Les critères de jugement secondaires étaient la mortalité à 1 an, la récidive clinique, la perméabilité, la chute du gradient, le nombre, la gravité, la spontanéité de l’EH, et le nombre de jours d’hospitalisation dus à l’EH.

Résultats

Les 2 groupes étaient comparables sur l’âge, le sexe, le taux d’EH pré TIPS et le score de CHILD. A 1 an, la survie sans EH n’était pas significativement différente entre les 2 groupes (p=0,679). La mortalité et la récidive clinique n’étaient pas significativement différentes entre les 2 groupes (p=0,518 et p=0,196). La perméabilité et la chute du gradient étaient significativement supérieure dans le groupe stent non contraint (p=0,016 et p=0 ,011) par rapport au groupe stent contraint. Le nombre, la gravité, la spontanéité de l’EH n’étaient significativement pas différents entre les 2 groupes (p=0.701, p=0.686, p=0.466). Le nombre de jours d’hospitalisation dus à l’EH était de 10 jours dans le groupe contraint par rapport à 13 jours dans le groupe non contraint mais cette différence n’était pas significative (p= 0.533).

Discussion

Conclusion

L’utilisation de stent contraint ne permet pas d’améliorer la survie à 1an sans EH. Malgré une légère diminution du nombre de jours d’hospitalisation, l’absence de significativité ne permet pas de conclure à un avantage à utiliser cette technique plus couteuse.

Remerciements