JFHOD

P.075 - Existe-t-il un abus dans le diagnostic histologique de la maladie de crohn (étude rétrospective)

A. Abourached, J. Saniour, N. Abi Abdallah, S. Ghossoub, J. Karaki

Introduction

Neuf lésions histologiques sont évocatrices de la présence de maladie de crohn : ulcérations, érosions, granulomes, abcès, inflammation chronique, hyperplasie lymphoïde, dystrophie fibro inflammatoire, atrophie et inflammation aigue. La  présence de granulome avec au moins une autre lésion histologique ou la présence d’au moins 3 de ces  lésions serait en faveur du diagnostic de la maladie de Crohn.

L’objectif de notre étude est de revoir les comptes rendus anatomopathologique des patients chez qui le diagnostic de maladie de Crohn est évoqué et s’ils répondaient aux critères histologique.

Patients et Methodes

C’est une étude rétrospective dont le but est de revoir tous les comptes rendus anatomopathologique des patients chez qui le diagnostic de maladie de Crohn est posé sur une période de 10 ans (2007 – 2017) dans le plus grand centre d’anatomopathologie de Beyrouth. Plusieurs éléments ont été analysés : l’âge, le sexe, localisation des lésions endoscopiques (œsophage, estomac,  duodénum, iléon et  colon) ainsi que le nombre et le type de lésions histologiques présents.

Résultats

Durant cette période le nombre de patient chez qui le diagnostic de maladie de crohn a été évoqué était de 3336. L’âge moyen : 39.8, les femmes représentaient 45.7%. Les lésions histologiques les plus fréquemment retrouvées au niveau du colon et de l’estomac  était l’inflammation chronique (73.2% et 60.7% respectivement, l’inflammation aigue dans l’iléon (79.8%), dans le duodénum (80.6%) et dans l’œsophage dans 88.2%. la présence de granulome était notée dans 22.9% des cas. La présence de granulome avec une ou plusieurs autres lésions était notée chez 22.6% alors que la présence de plus de 3 critères et plus histologique est retrouvée seulement dans 29.4% des biopsies.

Discussion

Conclusion

Cette étude démontre que seulement 52% des pièces de  biopsies avaient les critères histologiques nécessaires pour le diagnostic de la maladie de Crohn. Une corrélation avec l’endoscopie et l’évolution clinique des patients est nécessaire afin de confirmer le diagnostic de la maladie de Crohn chez 48%.

Remerciements