JFHOD

P.591 - Facteurs endoscopiques de gravité au cours de la RCH : la place du score UCEIS

M. Cherkaoui, I. Errabih, N. Benzzoubeir, S. Mrabti, S. Mechhor, L. Chahed Ouazzani

Introduction

L’endoscopie digestive outre sa place dans le diagnostic et le suivi de la rectocolite hémorragique (RCH) trouve également son intérêt dans l’évaluation de la sévérité de la maladie par l’introduction récente du score UCEIS Parallèlement à l’établissement de son diagnostic, elle a pour objectif d’établir son degré de sévérité. Le but de notre travail est l’étude du score UCEIS quant à la sévérité clinique.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée de Janvier2013 à Janvier2018 incluant 480 patients suivis pour RCH. La sévérité de la maladie a été appréciée grâce au score UCEIS, et l'activité clinique a été évaluée grâce au score de Truelove and Witts.

Résultats

L’âge moyen =40ans, sexe ratio (F/H) =1.2, 24% Soixante-et-un pourcent était sous 5ASA, 2.60% était sous thiopurine, 33.70% sous aucun traitement, 9.09% sous corticoïdes, 0% sous Anti-TNF. L’évaluation clinique était en faveur d’une poussée légère dans 22.08%, d’une poussée modérée dans 48.05%, et d’une poussée sévère dans 28.57%.L’étude des 3 items du score UCEIS a révélé une trame vasculaire disparue dans 66.23%, diminuée dans 27.27%, et normale dans 6.49%, le saignement était absent dans 46.8%, muqueux dans 42.9%, discret luminal dans 37.7% et abondant luminal dans 1.3%, les ulcérations étaient absentes dans 18.2%, inferieures à 5mm dans 37.7%, supérieures à 5mm dans 19.5% et profondes dans 24.7%.  Ainsi le score UCEIS était comme suit 6.5% était en rémission, 33.8% en poussée légère, 49.4% en poussée modérée, 3.9% en poussée sévère.

Discussion

Conclusion

Il ressort de notre travail que la trame vasculaire était un facteur endoscopique prédictif de gravité, et que le score UCEIS est parfaitement corrélé à la clinique.

Remerciements