JFHOD

P.144 - Faisabilité d’une incitation à la participation aux campagnes de dépistage du cancer colorectal, par la motivation des personnes à travers le réseau social Facebook

A. Koivogui, S. Levi, S. Lewkowicz, T. Gombeaud, J.M. Sabaté, R. Benamouzig

Introduction

Le dépistage organisé du cancer colorectal (CCR) par la recherche de sang occulte dans les selles entraîne une réduction de la mortalité par CCR. Le taux de participation aux campagnes de dépistage reste insuffisant, autour de 30%. La recherche de stratégies complémentaires susceptibles d’entraîner une augmentation de ce taux est impérative. Une stratégie de motivation au dépistage via le réseau social Facebook a été évaluée chez les personnes âgées de 50 à 74 ans vivant dans des communes ayant un faible taux de participation et une forte proportion de NPAI (N’habite Pas à l’Adresse Indiquée). L’objectif de cette étude était de décrire cette démarche pilote utilisant le réseau social Facebook et d’en présenter les résultats préliminaires.

Patients et Methodes

La phase d’essai a ciblé une zone géographique intéressant 67000 personnes âgées de 50 à 74 ans résidant dans six communes à faible niveau socio-économique et se connectant régulièrement au réseau social Facebook. La campagne pilote s’est étalée sur deux mois (Décembre 2018 et Janvier 2019). Elle a consisté en la diffusion d’une information sur Facebook grâce à un outil développé par une start-up (Medorion). Cet outil permettait la visualisation de messages électroniques de sensibilisation/motivation ciblés (Tableau) et de courtes vidéos de l’INCa en lieu et place des messages de publicité sur Facebook. Les messages ont été développés en référence aux messages de persuasion sur la santé développés par Witte. Cette campagne ne nécessitait pas d’identification préalable (nom, email ou autre information de contact préalable) comme l’exige les campagnes de promotion par SMS de l’Assurance maladie. Les personnes ayant accepté le contact du module pouvaient compléter un formulaire de demande de kit de test en ligne. Leur éligibilité au dépistage était vérifiée par un médecin avant tout envoi du kit de test. Le flux des demandes de kit pouvait être ajusté à la capacité de l'équipe de gestion ainsi qu'au budget du projet. Toutes les données collectées par ce module étaient stockées sur une plate-forme conforme à la législation européenne sur les données internet (RGPD). 

Résultats

En deux mois, 4317 personnes ont cliqué sur un message/vidéo et 298 personnes (14,5%) ont demandé un kit de test. Les demandes de kit de test ont été effectuées avant 9h00 ou après 17h00 dans 84% des cas. Les demandeurs de kit ont fourni un courriel (100%), une adresse postale (100%) et un numéro de téléphone (100% mobile) valides. Parmi eux 160 âgés en moyenne de 54 ans (53,7% de 298) étaient éligibles au test après vérification sur le site d’éligibilité dédié (www.neonetidf.org). Les non-éligibles étaient : i) résidants d’un département autre que celui d’étude (n=38) ; ii) hors tranche d'âge du DOCCR (n=16) ; iii) non identifiés en raison de l’inexactitude des informations fournies (n=48) ; iv) avaient déjà eu un test de dépistage récent (n=30) ou une affection du côlon récente (n=6). Le taux de participation des patients éligibles avec un recul de 6 mois était supérieur à celui habituellement observé (n=64/160 ; 40%) vs 18%. Les patients n’ayant pas encore réalisé le test 60 jours après la clôture de la campagne Facebook recevait un e-mail de rappel régulier. Le coût de la phase d’essai a été estimé à 71.93€ par test envoyé et € par test réalisé.

Discussion

Conclusion

Une stratégie utilisant le réseau social Facebook permet de mobiliser une population additionnelle, plus jeune, le plus souvent sans antécédent de participation au dépistage organisé du CCR pour un coût contrôlé. Les données observées extrapolées laissent espérer un gain de participation de 3 à 5%. Ces résultats ont été obtenus avec des moyens limités et sans aucune création d’outils de communication spécifiques, ce qui les rend encore plus prometteurs. Avant de généraliser cette stratégie, il est nécessaire d’évaluer son impact sur de plus grandes populations. 

Tableau: quelques séquences de messages didacticiels 

Séquence-1 (Durée 10 secondes) : Qu’est-ce que le CCR ?

Le cancer du côlon se développe à partir des cellules qui tapissent…

Séquence-2 (Durée 10 secondes) : Suis-je à risque de CCR ?

Si vous avez plus de 50 ans, alors oui, vous êtes à risque et …

Séquence-3(Durée 10 s) : Mais si je n’ai aucun symptôme?

Remerciements