JFHOD

CO.125 - Guide d’interprétation de la pertinence des lésions vues en vidéo capsule endoscopique du grêle: Analyse de 8078 réponses d’experts internationaux à un questionnaire illustré

R. Leenhardt, C. Houdeville, A. Koulaouzidis, M.E. McAlindon, M. Keuchel, J. Plevris, I. Fernandez-Urien, C. Spada, E. Toth, B. Rosa, M. Robaszkiewicz, R. Sidhu, A. Eliakim, E. Rondonotti, D. McNamara, J.C. Saurin, G. Rahmi, P. Marteau, X. Dray

Introduction

L’interprétation des images de vidéocapsules endoscopiques (VCE) de l’intestin grêle reste subjective et liée à l’opinion et l’expérience du lecteur avec des potentielles conséquences péjoratives sur la qualité des soins et les décisions thérapeutiques proposées aux patients. Dans un contexte de saignement digestif indéterminé (SDI), l’ESGE suggère l’utilisation d’un score pour l’évaluation de la pertinence des lésions vues en vidéocapsule endoscopique (VCE) [1]. Ce score (P0-P1-P2) [2] repose simplement sur la proposition de ses auteurs. Par ailleurs, il n’existe aujourd’hui pas de score de pertinence pour les lésions ulcéro-inflammatoires rencontrées en VCE indiquée pour suspicion de maladie de Crohn (MC). Le but de cette étude était d’évaluer la pertinence des lésions les plus fréquemment visualisées en VCE à travers un questionnaire illustré proposé à des experts.

 

Matériels et méthodes

La pertinence des lésions était évaluée dans 3 contextes cliniques différents : SDI occulte, SDI extériorisé, suspicion de MC. Chaque lésion était illustrée 4 fois, associée à un des 3 contextes données, et selon un nombre variable (n=1 / n=2-5 / n≥6). Au total, le questionnaire réunissait 577 questions illustrées. Quinze experts internationaux étaient invités à coter en ligne la pertinence selon une échelle de Likert allant de -2 à 2. La pertinence de la lésion, dans le contexte et le nombre donnés, était jugée faible (P0), douteuse (P1) ou élevée (P2) selon que la moyenne des scores obtenus était ≤ -1, comprise entre -1 et 1, ou ≥1, respectivement. 

Résultats

Le taux de participation était de 93% (14 experts sur 15), et le taux de réponse des participants de 100%, avec un total de 8078 réponses analysées. Dans les contextes de SDI occulte et extériorisé, les lésions P2 étaient les suivantes (tableau 1 et 2) : angiectasies, ulcérations superficielles et profondes, sténoses, sang ou caillots frais. Dans un contexte de suspicion de MC, les lésions P2 étaient les suivantes (tableau 3) : Ulcérations superficielles et profondes, et sténoses. 

Discussion

Conclusion

Cette étude établit un guide pour l’évaluation de la pertinence des lésions visualisées en VCE. Ses résultats représentent un outil d’aide à l’interprétation des images en VCE et ont vocation à être utilisés pour l’enseignement et la recherche académique.

Remerciements

Les auteurs remercient la société Sandoz pour son soutien pour la mise en place de cette étude.