JFHOD

CO.88 - Hépatectomie en deux temps par laparoscopie pure versus laparotomie pour métastases bilobaires de cancer colorectal : une étude comparative bicentrique

C. Goumard, O. Shinya, B. Gayet, D. Fuks, O. Scatton

Introduction

La résection des métastases hépatiques bilobaires de cancer colorectal (MHCCR) peut nécessiter une stratégie d’hépatectomie en deux temps (HDT). L’approche laparoscopique est validée pour les résections mineures et améliore la réhabilitation postopératoire. L’HDT par laparoscopie pure reste un défi technique. L’objectif de cette étude était d’en évaluer la faisabilité et les résultats dans deux centres experts. 

Matériels et méthodes

Cette étude a inclus 86 patients opérés d’HDT (1er temps: clairance gauche, 2ème temps: hépatectomie droite) pour MHCCR bilobaires entre 2007 et 2017. Parmi eux, 38 patients ont été opérés par laparoscopie pure (1er et 2ème temps) et 48 par laparotomie. Les résultats à court et long terme (morbidité, données peropératoires) ont été comparés entre les groupes. 

Résultats

Les caractéristiques préopératoires étaient comparables entre les groupes. Au 2ème temps, la laparoscopie était associée à des pertes sanguines réduites [225 vs. 450ml; P=0.03], un taux de complications postopératoires réduit (26.3% vs. 50.0%; P=0.03), une hospitalisation plus courte [9 vs. 14 jours; P<0.001) et un intervalle avant reprise de la chimiothérapie plus court [1.4 vs. 2.0 mois; P=0.007]. Les survies globale (SG) et sans récidive (SSR) étaient meilleures dans le groupe laparoscopie (3-ans SG: 97.4% vs. 72.0%; P=0.01; 2-ans SSR: 24.2% vs. 11.5%; P=0.02). Les deux groupes avaient des profils de récidive comparables, mais les patients opérés par laparoscopie étaient plus fréquemment réopérés pour récidive (58.8% vs. 11.8%; P=0.004). 

Discussion

Conclusion

L’HDT laparoscopique pour MHCCR bilobaires est une technique faisable permettant d’améliorer les suites opératoires comparativement à la laparotomie. 

Remerciements