JFHOD

P.553 - Impact de l’âge sur les caractéristiques cliniques, thérapeutiques et évolutives des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin

Z. Kassama, Y. Chelbi, F. Boucenna, M. Fermas, F. Boutra, T. Hammada

Introduction

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH) est  une affection qui débute préférentiellement chez les jeunes adultes et la majorité de nos connaissances concerne cette catégorie de patients. Les caractéristiques cliniques, thérapeutiques et évolutives de la maladie chez des sujets plus âgés ont été insuffisamment étudiées.

Le but de notre travail est d’évaluer l'influence de l'âge sur le profil clinique, thérapeutique et l'évolution à long terme de la maladie

Patients et Methodes

Entre Janvier 2014 et Janvier 2017, nous avons mené une étude rétrospective de 121 dossiers des patients suivis pour MICI. Les principales caractéristiques des MICI, cliniques, thérapeutiques et celles relatives à l'évolution ont été relevées. Les patients ont été répartis en 2 groupes en fonction de l'âge : groupe I (GI) : 18- 40 ans et groupe II (GII) : > 40 ans. Une comparaison  des deux groupes a été réalisée à travers une étude univariée.

Résultats

Cent vingt et un malades suivis pour MICI  étaient colligés et répartis en groupe I (GI) (n = 65) et groupe II (GII) (n = 56). Il n’y avait pas de différence significative concernant:-Le sexe des patients (sex-ratio: GI : 1,83 Vs GII : 1,66). -La prévalence en fonction de l’âge de la maladie de Crohn (MC) et de la rectocolite hémorragique (RCH), MC : GI : 77% vs GII : 82,2%, RCH : GI : 23% vs GII : 17,8%  -La localisation initiale des lésions de la MICI au moment du diagnostic : Iléale GI : 23%vs GII :23%, iléo-caecale GI :46% vs GII : 28%, colique GI : 20% vs GII : 27%, rectale GI : 11% vs GII : 22%. -La gravité de la première poussée ni le type de traitement prescrit pour traiter cette poussée :  le recours aux corticoïdes (GI : 48% Vs GII : 39%), le traitement d’entretien prescrit : 5ASA (GI : 15% Vs GII : 45%), Azathioprine (GI : 68% Vs GII : 34%), AntiTNF (GI : 17% Vs GII : 21%).-Le recours à la chirurgie (GI : 7,69%% Vs GII : 5%).

Discussion

Conclusion

: Dans cette étude rétrospective, l'âge de début des MICI ne semble pas influer sur les caractéristiques cliniques et évolutives essentielles de la maladie. En revanche, la différence serait imputée à l’azathioprine qui était plus fréquemment prescrit chez les sujets jeunes par rapport au groupe plus âgé, chez ces patients, la prescription plus restreinte des immunosuppresseurs, ne semble pas avoir d’impact sur le cours évolutif des MICI.

Remerciements