JFHOD

CO.24 - Impact pronostique de l’intensité de fixation en tomographie par émission de positons à la 18-fluoro-dihydroxyphénylalanine dans les tumeurs neuroendocrines métastatiques de l’intestin grêle

L. de Mestier, N. Deleval, O. Hentic, P. Lévy, J. Cros, V. Rebours, R. Lebtahi, P. Ruszniewski

Introduction

La tomographie par émission de positons (TEP) à la 18fluoro-dihydroxy-phénylalanine (FDOPA) a une excellente sensibilité pour l’identification des tumeurs neuroendocrines de l’intestin grêle (TNEG). Elle est couramment utilisée pour le bilan d’extension et la surveillance des TNEG. Son rôle pronostique n’a jamais été étudié.

Patients et Methodes

Etude rétrospective de tous les patients consécutifs ayant eu une TEP-FDOPA dans deux hôpitaux français entre mars 2011 et juin 2018, pour le bilan d’extension ou au cours de la surveillance d’une TNEG métastatique prouvée histologiquement. Les examens de TEP-FDOPA étaient tous couplés à un scanner et réalisés selon le même protocole corps-entier. Critères d’inclusion : maladie métastatique visible en TEP-FDOPA. Des données épidémiologiques, tumorales et de survie étaient collectées.

Le caractère pathologique ou non des fixations de toutes les TEP-FDOPA était relu de façon centralisée avec confrontation aux imageries morphologiques (scanographie, IRM) en cas de doute. Toutes les TEP-FDOPA ont été accompagnés d’une mesure centralisée de l’avidité maximale (maximal standardized uptake value, [SUVmax]) tumorale et en foie sain. Le ratio SUVmax tumeur/foie sain (SUVmax T/F) était calculé pour chaque patient.

Le seuil de SUVmax T/F le plus discriminant pour l’impact pronostique était déterminé par courbe ROC. La survie globale (SG) était définie comme le délai entre la TEP-FDOPA et le décès ou la date des dernières nouvelles. Les courbes de survie étaient comparées avec la méthode du log-rank. L’impact pronostique des variables d’intérêt était étudié par un modèle de régression de Cox univarié, puis les variables non colinéaires ayant un p<0,2 étaient inclues dans l’analyse multivariée.

Résultats

La population incluse était composée de 157 patients (hommes 53%), d’âge médian 65 ans (écart interquartile 25-75 [IQR] 59-72). Le délai médian entre le diagnostic initial et la TEP-FDOPA était de 40 mois. Le Ki67 médian était de 2% (IQR 1-6,5). Les TNEG étaient toutes bien différenciées et classées G1 dans 58%, G2 dans 41% et G3 dans 1% des cas. Le nombre médian de sites métastatiques était de 2 (IQR 1-3), 74% des patients avaient des métastases hépatiques bilobaires, 41% et 35% des patients avaient respectivement des métastases péritonéales et osseuses, et 41% des patients avaient un syndrome carcinoïde.

L’activité médiane injectée de FDOPA était de 2,2 MBq/kg (IQR 2-4) et le délai médian d’acquisition des images était de 68 minutes (IQR 59-76). Les localisations les plus fréquentes du foyer de plus forte avidité (SUVmax) étaient les métastases hépatiques (48%), les adénopathies mésentériques (15%), les adénopathies rétropéritonéales (14%) et les métastases osseuses (6%).

Au bout d’un suivi médian après la TEP-FDOPA de 22,4 mois (IQR 9,2-41,3), 22 patients étaient décédés. Un seuil de SUVmax T/F à 5,8 était le plus discriminant pour l’impact pronostique. La SG était significativement diminuée chez les patients ayant un SUV max T/F > 5,8  (65,7 mois vs. médiane non atteinte, p=0,007). Le taux de SG à 2 et 4 ans était respectivement de 100% chacun en cas de SUV max T/F ≤ 5,8, contre 91% et 67% en cas de SUV max T/F > 5,8.

Les variables indépendamment associées à un sur-risque de décès étaient la SUV max T/F > 5,8 (HR 8,09; IC 95% [1,04-63,13]; p=0,046) et l’âge > 65 ans (HR 2,95; IC 95% [1,18-7,38]; p=0,021), en analyse multivariée ajustée sur le Ki67 (HR 1,09; IC 95% [0,99-1,20]; p=0,073) et l’existence de >1 organe métastatique (HR 2,38; IC 95% [0,54-10,57]; p=0,26).

Discussion

Conclusion

Il s’agit de la première étude à démontrer qu’une forte avidité en TEP-FDOPA (SUVmax T/F > 5,8) est un facteur indépendant de mauvais pronostic chez les patients atteints de TNEG métastatique.

Remerciements