JFHOD

CO.106 - Influence de l’âge sur les résultats de la stimulation des racines sacrées chez les patients incontinents anaux

D. Mege, G. Meurette, C. Brochard, H. Damon, E. Lambrescak, J.L. Faucheron, P.A. Lehur, F. Mion, I. Etienney, M. Aubert, V. Bridoux, A.M. Leroi, I. Sielezneff, L. Siproudhis

Introduction

L’incontinence fécale est fréquente chez les sujets âgés. Bien qu’il existe une littérature scientifique nombreuse concernant la stimulation des racines sacrées dans le traitement de l’incontinence fécale, peu de résultats sont disponibles concernant les patients âgés.

Objectif: analyser l’impact de l’âge sur l’efficacité, le taux de révisions chirurgicales et d’explantations chez des patients implantés pour incontinence fécale.

Matériels et méthodes

 352 patients (âge médian = 63 ans [24-86]) implantés pour incontinence fécale entre 2010 et 2015 dans 7 centres français, ont été inclus dans cette étude. Deux groupes de patients (<70 ans et >70 ans) ont été constitués et les taux de succès de l’implantation, de révisions et d’explantations ont été comparés entre les deux groupes au dernier suivi des patients.

Résultats

Aucune différence significative concernant l’efficacité de l’implantation n’a été observée entre les deux groupes: taux de succès = 79.2% dans le groupe <70 ans versus 76.2% dans le groupe >70 ans (p=0.89). Ce résultat était confirmé par l’analyse des courbes de Kaplan Meier évaluant le temps entre l’implantation et la survenue d’un échec (p=0.27). Ni le taux de révisions chirurgicales (<70 ans: 40% vs >70 ans: 42%, p=0.89), ni le taux d’explantations n’étaient différents en fonction de l’âge des patients (<70 ans: 17% vs >70 ans: 14%, p=0.89). L’analyse des courbes de Kaplan-Meier concernant le taux d’explantation au cours du temps ne montrait pas de différence entre les deux groupes de patients (p=0.30).

Discussion

Conclusion

Cette étude suggère que les résultats de la stimulation sacrée ne sont pas influencés par l’âge des patients. L’âge des patients ne doit pas être un facteur limitant l’indication de la stimulation des racines sacrées.

Remerciements