JFHOD

C.049 - Interactions lymphoépithéliales intestinales dans la maladie de Crohn : modélisation de l’inhibition des voies alphaE-beta7 et NKG2D via un modèle de coculture autologue

N. Hammoudi, S. Hamoudi, J. Bonnereau, H. Bottois, K. Perez, M. Bezault, D. Hassid, V. Chardiny, J. Bonnet, L. Chedouba, M.L. Tran-Minh, J.M. Gornet, C. Baudry Schraub, H. Corte, L. Maggiori, A. Toubert, J. Mcbride, C. Brochier, M. Neighbors, L. Le Bourhis, M. Allez

Introduction

Les cellules mémoire résidentes T (Trm) de la muqueuse intestinale et notamment des sous-populations exprimant des marqueurs phénotypiques donnés tels que alphaE-beta7 ou NKG2D ont été associées à l'activité des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Nous émettons l'hypothèse que ces populations pourraient avoir un impact délétère direct sur l'épithélium intestinal dans un contexte inflammatoire.

Patients et Methodes

L’etude phenotypique des marqueurs d’intérêt alphaE-beta7 et NKG2D des lymphocytes de la muqueuse a ete réalisée chez les patients de deux cohortes prospectives : ELYP incluant des patients atteints de MICI active avant initiation d’une biothérapie et POP-REMIND incluant des patients atteints de maladie de Crohn (MC) iléale nécessitant une résection iléocaecale. Ces analyses étaient effectuées avant initiation du traitement et un an après dans la cohorte ELYP et sur la pièce de résection chez les patients de la cohorte REMIND. Un modele innovant de coculture ex vivo autologue organoides-lymphocytes T de la muqueuse a été développé à partir des pièces opératoires de la cohorte REMIND pour les patients et de l’iléon sain d’individus non atteints de MICI pour les contrôles. Le blocage des voies NKG2D et alphaE-beta7 dans le modèle a été réalisée via l’utilisation d’anticorps ciblant ces récepteurs. L’infiltration des lymphocytes T au sein de l’organoïde et la mort cellulaire épithéliale étaient évalués par microscopie confocale. Un panel de 30 cytokines a été quantifié dans les surnageants des cocultures.

Résultats

Dans la cohorte ELYP, avant le début du traitement, les patients atteints de MICI présentaient une expression plus faible d’alphaE-beta7 et de NKG2D à la surface des cellules T CD8 de la muqueuse. Alors que l'expression d’alphaE-beta7 et NKG2D sur les cellules T CD8 de la muqueuse était revenue à la normale chez les répondeurs endoscopiques, elle est restée diminuée chez les non-répondeurs. De même, la muqueuse inflammatoire des pièces opératoires de la cohorte REMIND présentait des taux plus faibles de cellules T CD4 et CD8 exprimant alphaE-beta7 et NKG2D en comparaison des contrôles et des régions non-inflammées. Ex vivo, l'activation des cellules T de la muqueuse par NKG2D entraînait la downrégulation de ce récepteur à la surface des cellules, reflétant son engagement. Ces resultats montrent l’implication et l’engagement de ces voies au cours de l’inflammation.

Le developpement d'un modele de coculture entre des lymphocytes T de la muqueuse et des organoides generes dans des conditions autologues nous a permis de demontrer une augmentation de la mort apoptotique des cellules epitheliales de patients atteints de MC dans ce modele ce qui n’était pas retrouvé dans les cocultures contrôles. Il existait une corrélation significative entre le degré de mort des cellules épithéliales et l’infiltration en cellules T. Cet effet était potentialise par l'ajout de LPS, qui est reproduit ex vivo les produits bacteriens presents in vivo dans l'intestin. Diverses cytokines proinflammatoires telles que l'IFNgamma, le TNFalpha, l'IL-6 ou plus specifiquement l'IL- 17a étaient egalement augmentées dans les surnageants. L'utilisation d'anticorps bloquant les voies d'interet alphaE-beta7 et NKG2D inhibait cet effet par des mecanismes differents. En effet, alors que l'anti-beta7 (etrolizumab) et l'anti-NKG2D avaient des effets comparables en termes d'inhibition de la mort cellulaire, l'anti-beta7 réduisait l'infiltration des cellules T et la liberation de cytokines proinflammatoires (TNF, IL-6, IFNgamma, IL-17a). L'anti-NKG2D n’avait pas d’effet surl'infiltration cellulaire mais une reduction de la perforine était observée dans les surnageants.

Discussion

Conclusion

Ces données démontrent pour la première fois l'effet délétère cytotoxique direct des cellules T muqueuses sur l'épithélium des patients atteints de la MC en utilisant un nouveau modèle de coculture. Les voies alphaE-beta7 et NKG2D semblent être des récepteurs pertinents impliqués dans ce processus.

Remerciements