JFHOD

CO0 - Intérêt de l'évaluation non invasive de la fibrose par élastométrie après transplantation hépatique

Barrault Camille, Barrault C, Tran Van Nhieu J, Medkour F, Atanasiu C, Roudot-Thoraval F, Douvin C, Mallat A, Zafrani S, Cherqui D, Duvoux C
But

La mesure de l'élasticité du foie par élastométrie (FibroScan®, Echosens) est une méthode d'évaluation non invasive de la fibrose hépatique, validée au cours de l'hépatite chronique C et d'autres hépatopathies chroniques. Après transplantation hépatique (TH), la récidive virale C peut être associée à une progression rapide de la fibrose sur le greffon et requiert une surveillance rapprochée des patients greffés et la pratique de biopsies hépatiques répétées. Le but de cette étude a été de préciser les performances de l'élastométrie dans l'évaluation de la fibrose chez des malades transplantés.
 

Patients et Méthodes

Entre décembre 2003 et mai 2005, 43 greffés hépatiques ayant une indication de biopsie hépatique ont eu une élastométrie. Les biopsies ont fait l'objet d'une relecture par deux pathologistes et la fibrose était quantifiée par le score de METAVIR (F0 à F4). Les performances diagnostiques de l'élastométrie pour le diagnostic de fibrose significative (METAVIR ≥ 2) ont été évaluées par la mesure de l'aire sous la courbe ROC (ASC ROC).
 

Résultats

Quarante-trois malades (âge moyen de 57,6 ± 9,9 ans) transplantés pour complication d'une cirrhose virale C (65,1 %), alcoolique (18,6 %) ou d'autre cause (16,3 %) ont eu 45 biopsies et mesures d'élastométrie. Dans 17 cas, il existait un score de fibrose ≥ F2 selon METAVIR. L'élasticité médiane était significativement plus faible chez les malades ayant un score de fibrose METAVIR < 2 : 5,8 kPa (IQR : 4,6-8,1) que chez ceux ayant un score METAVIR ≥ 2 : 9,6 kPa (IQR : 7,9-12,1), p < 0,001. L'aire sous la courbe ROC de l'élastométrie était de 0,83 pour un score METAVIR ≥ 2 (95 % CI, 0,71-0,95). La valeur d'élasticité de 7 kPa permettait d'identifier les malades ayant un score METAVIR ≥ 2.
 

Discussion

 
 

Conclusion

Cette étude suggère que l'élastométrie permet de dépister efficacement les malades ayant une fibrose significative. Elle sera probablement un outil efficace pour surveiller de façon répétée et non invasive la progression de la fibrose après greffe hépatique en limitant le nombre de biopsies hépatiques.