JFHOD

P.369 - Kystogastrostomie sous contrôle échoendoscopique dans le drainage des collections pancréatiques

S. Morabit, H. Seddik, F. Bouhamou, S. Mrabti, I. El Koti, S. Sentissi, A. Benkirane

Introduction

La prise en charge des collections pancréatiques, compliquant une pancréatite (pseudokystes) ou survenant après chirurgie pancréatique, a bénéficié ces dernières années de méthodes moins invasivesafin d’améliorer l’efficacité du drainage et éviter ses complications. L’utilisation de l’echoendoscopie au cours de la kystogastrostomie permet de drainer en un seul temps, les collections liquidiennes même en l’absence de bombement dans la lumière digestive.Le but du travail est d’évaluer l’efficacité  et l’innocuité de la kystogastrostomie guidée par échoendoscopie dans le traitement des collections pancréatiques.

Matériels et méthodes

c’est une étude rétrospective et descriptive s’étalant de septembre 2010 à Mai 2018 incluant 24 patients présentant des pseudo kystes pancréatiques symptomatiques et persistants après un délai de six semaines  .Tous ces malades ont bénéficié d’une kystogastostomie qui a été réalisée en utilisant un échoendoscope linéaire et un cystotome permettant la mise en place d’une ou plusieurs prothèses selon la taille de la collection et son contenue.

Résultats

24 patients avaient bénéficié d’une kystogastrostomie guidée par échoendoscopie. Le sexe ratio était de 14H/9F. Les pseudokystes compliquant une pancréatite aigue chez 22patients ; une chirurgie pancréatique chez 1 patient et un traumatisme chez 1 patient. L’âge moyen des patients étaient de 52.69+/-12.85 ans. La taille moyenne des collections pancréatiques étaient de 11.95+/-3.24 cm. Le taux de succès technique était de 95.65%. Le taux de complication est de 4.5% au cours d’un suivi moyen de 8.7+/-5.26 mois.  Le succès du traitement thérapeutique était de 90.9% ; deux patients ont présenté une récidive clinique en raison d’une surinfection ; traitée par chirurgie. Le taux de létalité était de 4.35%.

Discussion

Conclusion

les résultats de notre étude confirment l’efficacité et l’innocuité de la kystogastrostomie guidée par échoendoscopie dans le traitement de première ligne des pseudo kystes pancréatiques ; et nous invitent a donc l’utiliser à chaque fois que les moyens le permettent.

Remerciements