JFHOD

CO.48 - La biopsie liquide per-opératoire dans l’adénocarcinome canalaire du pancréas résécable : un nouvel outil diagnostique et pronostique

E. Buscail, C. Caumont, C. Alix-Panabières, P. Quincy, A. Chauvet, S. Verdon, M. Marty, J.P. Merlio, A. Bedel, A. Brisson, F. Moreau-Gaudry, V. Vendrely, C. Laurent, S. Dabernat, L. Chiche

Introduction

Un des problèmes du cancer du Pancréas (CP) est le temps de latence entre la suspicion du CP et la mise en place des traitements, notamment néo-adjuvants qui nécessitent une preuve histologique. Les méthodes de biopsie liquide pourraient accélérer la mise en évidence d’éléments tumoraux et le diagnostic.

L’objectif principal de l’étude était de comparer la performance diagnostique de plusieurs techniques de biopsie liquide chez des patients atteint d’un CP résécable d’emblée sans traitement néo-adjuvant. L’objectif secondaire était la corrélation entre la quantification des paramètres de la biopsie liquide et le taux de récidive post-opératoire.

Matériels et méthodes

Nous avons conçu un essai clinique prospectif (PANC-CTC# NCT03032913) visant à détecter les cellules tumorales circulantes (CTC), l’ADN tumoral circulant (ADNct) et les onco-exosomes chez les patients atteint de CP et chez les patients d’un groupe témoin sans antécédent de cancer, opérés d’une pathologie bénigne en appliquant différentes méthodes. Pour les CTCs, il s’agissait de l’enrichissement et détection de CTCs par la méthode CellSearch© (méthode de référence approuvé par la FDA), méthode d’enrichissement de CTCs RosetteSep® et OncoQuick® puis quantification de l’ADN tumoral par dd-PCR. Les exosomes ont été isolés puis caractérisés avec le taux d’expression de Glypican-1(marqueur spécifique du CP Melo et al. Nature 2015). Le statut de mutation KRAS des tumeurs primaires, a également été recherché sur les pièces opératoires. Tous les patients de l’étude (groupe témoin et groupe CP) ont eu un prélèvement de sang périphérique, les patients du groupe CP ont eu un prélèvement de sang portal en per-opératoire.

Résultats

De février à novembre 2017, 21 patients atteints de CP résécable et 28 patients témoins ont été inclus (dont 8 TIPMP non dégénérées et 2 pancréatites chroniques calcifiantes). Au total 15 patients (72%) ont été détectés positifs par au moins une méthode.  Les CTCs ont été détectées chez 9 patients (70% dans le sang portal exclusif). Les onco-exosomes ont été détecté chez 11 patients sur 21 dans le sang périphérique (sang portal en cours d’analyse). L’ADNct n’a été détecté que chez deux patients métastatiques (découverte per-opératoire). La détection combinée des CTCs et des onco-exosomes était significativement corrélée à un taux de récidive métastatique post opératoire (Log Rank p=0.03).

Discussion

Conclusion

Cette étude pilotes suggère que la biopsie liquide peut être un outil prometteur à fois diagnostique et pronostique dans le CP à un stade précoce. En effet les CTC sont détectées dans le sang des patients porteurs de petites tumeurs adénocarcinomateuses résécables avec une sensibilité supérieure à celle de l’ADNt circulant. De plus, la combinaison de la recherche de CTC et celle des onco-exosomes circulants permettrait de prédire la récidive post-opératoire.

Remerciements