JFHOD

CO.141 - La combinaison des critères de fiabilité des tests sanguins et de l’élastométrie accroît la performance et surtout la fiabilité de l’évaluation de la fibrose hépatique

P. Calès, G. Hunault, A. Lannes, F. Oberti, V. Moal, I. Fouchard-Hubert, M.C. Rousselet, J. Boursier

Introduction

Les critères de fiabilité de l’évaluation de la fibrose hépatique ont été bien décrits pour la biopsie du foie et l'élastométrie mais jamais pour les tests sanguins (TS). Nos objectifs étaient de 1) développer des critères de fiabilité pour les TS, 2) les combiner à ceux de l'élastométrie pour une évaluation plus fiable de la fibrose hépatique.

Patients et Methodes

Le principe était de développer une mesure de la fiabilité intrinsèque basée sur les marqueurs composites des TS. Le TS choisi incluait 8 marqueurs. Nous avons émis l'hypothèse que la fiabilité des TS dépendait de l’homogénéité des anomalies des marqueurs.  Nous avons donc développé un nouvel indice d'homogénéité basé sur l'impact de chaque marqueur sur la variabilité du résultat du TS. Ensuite, nous avons développé un score de fiabilité (SF) par régression logistique incluant les marqueurs du TS, l'indice d'homogénéité et l'étiologie de la maladie chronique du foie. Les critères de jugement principaux étaient l’AUROC pour la cirrhose et le taux de bien classés pour les stades F Metavir, avec la biopsie hépatique comme référence. 4981 patients (pts) ont été analysés en intention de diagnostiquer (aucun examen exclu ou corrigé).

Résultats

1) Dérivation. La population de dérivation comprenait 3505 pts ; âge : 49±13 ans, 66,2% d'hommes, étiologies : virus : 66,0%, NAFLD : 17,4%, alcool : 16,7% ; Metavir : F0 : 8,2%, F1 : 36,5%, F2 : 25,1%, F3 : 15,6%, F4 : 14,6%. Les caractéristiques du TS étaient, indice d'homogénéité : 86±8%, bien classés : 81%, SF : 81±13%. L’AUROC du SF pour les bien classés du TS était de 0,70 et le SF était bien calibré avec le taux de bien classés du TS (r de Spearman : 0,27, p<0,001). Le SF a été classé en 3 stades de fiabilité : faible, moyen et élevé. Le taux de bien classés du TS était : SF faible (10% des pts) : 48%, SF moyen (20% des pts) : 73%, SF élevé (70% des pts) : 87% (p<0,001). L’AUROC du TS pour la cirrhose était, tous pts : 0,88, SF faible : 0,69 (p<0,001 vs tous), SF moyen : 0,82 (p=0,004), élevé : 0,92 (p<0,001).

2) Validation et combinaison. Dans une population de validation de 1476 pts avec Fibroscan, le taux de bien classés du TS était : SF faible (12% des pts) : 44%, SF moyen (26% des pts) : 74%, SF élevé (62% pts) : 87% (p<0,001). L’AUROC pour la cirrhose était selon le SF du TS, TS vs Fibroscan respectivement, faible : 0,68 vs 0,83 (p=0,009), moyen : 0,78 vs 0,87 (p=0,008), élevé : 0,93 vs 0,93 (0,910) et vs 0,87 pour TS chez tous pts (p=0,001). De même, l’AUROC pour la cirrhose était selon les stades publiés de fiabilité du Fibroscan, TS et Fibroscan respectivement : fiabilité faible : 0,87 et 0,82 (p=0,324), fiabilité moyenne : 0,84 et 0,90 (p=0,007), fiabilité élevée : 0,92 et 0,95 (p=0,117). Nous avons construit un algorithme diagnostique utilisant d’abord seul le TS quand son SF est élevé (62% des pts) puis le Fibroscan seul dans les autres cas. L'algorithme augmentait le taux de bien classés à 83% vs 78% pour le TS (p<0,001) ou 81% pour Fibroscan (p=0,066). Enfin, les stades de faible fiabilité de TS et Fibroscan étant très discordants (kappa= -0,04, p=0,093), nous en avons déduit 3 stades de fiabilité de l'algorithme par combinaison des stades de fiabilité du TS et Fibroscan. Le taux de bien classés de l'algorithme était selon ses propres stades de fiabilité : fiabilité faible (0,6% des pts seulement) : 44%, moyenne (11,5% des pts) : 68%, élevée (88% des pts) : 85% (p<0,001).  Ainsi le taux d’examens non (peu) fiables était fortement réduit de 12,1% pour TS ou 8,3% pour Fibroscan à 0,6% (IC95% par bootstrap : 0.3-1.1%), par l’algorithme (p<0,001). 

Discussion

Conclusion

Il est possible de créer un score de fiabilité intrinsèque pour les tests sanguins, surtout s'ils incluent de nombreux marqueurs. Cela est utile pour la pratique clinique car le score de fiabilité discrimine fortement la performance fiable. Ainsi, un TS peut être aussi performant que le Fibroscan pour la cirrhose chez 2/3 des patients. Les stades de fiabilité du TS et du Fibroscan sont synergiques et augmentent le taux d’évaluation fiable de la fibrose hépatique d’environ 90% avec les tests seuls à 99,4%.

Remerciements