JFHOD

P.023 - La dysfonction cardiaque au cours de la cirrhose : est-elle associée à la sévérité de la maladie hépatique ?

W. Dahmani, A. Ben Slama, N. Elleuch, A. Hammami, H. Jaziri, W. Ben Ameur, A. Braham, S. Ajmi, M. Ksiaa, A. Jmaa

Introduction

La dysfonction cardiaque au cours de la cirrhose, appelée cardiomyopathie cirrhotique (CCM), est un concept relativement nouveau qui apparaît actuellement comme une entité clinique à part entière. Toutefois, les données sur l'épidémiologie et l'histoire naturelle de cette entité font encore défaut.

L’objectif de ce travail est de déterminer la prévalence de la CMC et de rechercher ses facteurs prédictifs.

Patients et Methodes

Etude prospective menée sur tous les patients cirrhotiques (N = 109) admis dans notre service sur une période d’une année. Les patients présentant une cardiopathie connue, une hypertension artérielle, une anémie sévère (hémoglobine <7 g / dl) ou des une hémorragie récente (<1 mois) ont été exclus (N = 33). Un ECG a été réalisé chez tous les patients. Un intervalle QTc> 0.44 sec a été considéré comme prolongé. Une échocardiographie bidimensionnelle a également été réalisée chez tous les patients. La CMC était considéré comme présente lorsque le dysfonctionnement diastolique et / ou systolique était diagnostiqué au repos, accompagné d’autres critères sur la base des critères du consensus de Montréal de 2005. Un modèle de régression de Cox a été utilisé afin de déterminer les facteurs indépendants associés au diagnostic de CMC.

Résultats

Au total, 76 patients ont été inclus dans cette étude, dont 45 (59%) étaient des hommes et 31 (41%) étaient des femmes. L'âge moyen était de 54 ans (± 11,8 ans). L'étiologie la plus fréquente était l'hépatite B (38,2%). Les scores médians de Child Pugh et MELD étaient respectivement de 7 [5–12] et 11 [7-33]. Vingt-cinq patients (32,9%) avaient une ascite. Un dysfonctionnement diastolique a été observé chez 39 patients (51,3%), tandis que 4 patients (5,3%) ont présenté des signes de dysfonctionnement systolique. Un intervalle QT allongé a été trouvé chez 33 patients (43,5%). La CCM a été diagnostiquée chez 43 patients (53,9%). En analyse multivariée, 3 facteurs prédictifs indépendants ont été identifiés: âge> 50 ans (OR 1,05; IC 95%: 1,003-1,103; p <0,039), le sexe féminin (OR 3 006; IC 95%: 1 029-8 778; p = 0,044) et score de Child-Pugh ≥ 9 (OR 4 363; IC 95%: 1 328-14 331; p = 0,015).

 

Discussion

Conclusion

La CMC est une complication fréquente de la cirrhose. Compte tenu de son lien avec la sévérité de la maladie du foie, nous recommandons une évaluation cardiaque chez tous les patients cirrhotiques Child Pugh B et C.

 

Remerciements