JFHOD

C.075 - La fatigue et ses déterminants au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : étude transversale multicentrique du GETAID

S. Chaibi, M. Nachury, Y. Bouhnik, M. Serrero, J. Filippi, X. Roblin, A. Bourrier, G. Bouguen, D. Franchimont, G. Savoye, A. Buisson, E. Louis, S. Nancey, V. Abitbol, J.M. Reimund, O. Dewit, L. Vuitton, L. Peyrin-Biroulet, C. Gilletta de Saint-Joseph, S. Viennot, A. Bourreille, N. Dib, M. Allez, H. Brixi, C. Painchart, L. Plastaras, R. Altwegg, M. Fumery, D. Laharie, A. Amiot

Introduction

La fatigue est un symptôme souvent rapporté par les patients atteints de Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin (MICI). Sous-diagnostiquée, elle est source d’un handicap quotidien et ses causes sont potentiellement multiples. L’objectif de notre étude est d’évaluer la fréquence de la fatigue au cours des MICI et d’en étudier les facteurs associés.

Patients et Methodes

Une étude transversale et multicentrique a été conduite au sein de 42 centres, affiliés au Groupe d’Étude Thérapeutique des Affections Inflammatoires du tube Digestif (GETAID), en France et en Belgique. Du 26 novembre au 30 novembre 2018, un questionnaire a été proposé à tous les patients ambulatoires, consécutifs, atteints d’une MICI. Ce questionnaire comportait un recueil d’informations démographiques, relatives à la MICI, le vécu de la maladie ainsi qu’un IBD-disk. L’IBD-disk permet d’évaluer 10 dimensions du handicap fonctionnel (douleur abdominale, régulation de la défécation, vie sociale, activités professionnelles et/ou scolaires, sommeil, énergie, stress et anxiété, image de soi, vie intime et douleurs articulaires) en les cotant de 0 (absence de handicap fonctionnel) à 10 (handicap fonctionnel maximum). La fatigue était définie comme un sous-score ≥6 alors qu’une fatigue sévère était définie par un sous-score ≥8. Les facteurs associés à ces critères de jugement étaient analysés de façon univariée (Chi²) et multivariée (Régression logistique binaire).

Résultats

Parmi les 2011 patients pré-inclus, 1704 ont rempli au moins 6 des 10 items de l’IBD-Disk et ont été inclus. Les données manquantes ont été complétées par une méthode d’imputation multiple. Au total, 924 (54,2%) patients présentaient une fatigue et 633 (37,1%), une fatigue sévère. Parmi les 747 patients se déclarant en rémission clinique de leur MICI, 334 (44.7%) patients présentaient une fatigue et 214 (28.6%), une fatigue sévère. En analyse multivariée, la présence  de fatigue modérée était associée à un trouble émotionnel (OR=3,75 [2,78-5,05]; p<0,001), un trouble du sommeil (OR=1,75 [2,93-5,13]; p<0,001), un trouble des activités professionnelles (OR=2,07 [1,47-2,91]; p<0,001 ), un trouble de la régulation des selles (OR=1,64 [1,19-2,28]; p<0,001), des douleurs articulaires (OR=1,57 [1,15-2,14]; p=0,004), des douleurs abdominales (OR=1,81 [1,31-2,50]; p<0,001), des arrêts de travail plus fréquent (OR=1,56 [1,16-2,11]; p=0,004), des préoccupations sur l’administration hospitalière de leur traitement (OR=1,67 [1,22-2,27]; p=0,001) et le sexe féminin (OR=1,56 [1,20-2,04]; p=0,001). De la même façon, la présence de fatigue sévère était associée à un trouble émotionnel (OR=3,48 [2,65-4,61]; p<0,001), un trouble du sommeil (OR=3,85 [2,91-5,10]; p<0,001), un trouble des activités professionnelles (OR=2,19 [1,63-2,94]; p<0,001), des douleurs articulaires (OR=1,46 [1,10-1,94]; p=0,01), des douleurs abdominales (OR=1,98 [1,49-2,62]; p<0,001) et une préoccupation du patient concernant les potentiels effets secondaires de leur traitement (OR=1,87 [1,43-2,43]; p<0,001).

Discussion

Conclusion

La fatigue est présente au cours des MICI dans plus de la moitié des cas et de façon sévère dans plus d’un tiers. Les symptômes digestifs et articulaires mais également des troubles émotionnels, socioprofessionnels et du sommeil et des considérations vis-à-vis des traitements sont des éléments associés à la présence de fatigue et de fatigue sévère.

Remerciements

Cette étude a été réalisée avec le soutien institutionnel d'Abbvie