JFHOD

P.174 - La maladie de Verneuil : expérience d'une unité de proctologie

B. Bouibaouen, S. Belmaqrout, I. Errabih, F. Souidine, L. Chahed Ouazzani, N. Benzzoubeir

Introduction

La Maladie de Verneuil est une pathologie inflammatoire chronique, suppurative, fistulisante et sclérosante des follicules pilosébacés. Elle représente moins de 5% des suppurations ano-périnéales chirurgicales

L'objectif de notre étude est de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de cette affection.

Matériels et méthodes

il s’agit d’une étude rétrospective sur une période de 42 ans, de Janvier 1976 à Janvier 2018, portant sur les cas de maladie de Verneuil, opérés au sein de notre service.

Résultats

120 patients ont été traités dans notre service pour maladie de Verneuil périanale. L’âge moyen était de 39 ans (extrêmes de 21 et 78 ans). 117 hommes e 3 femmes avec un sex-ratio H/F de 39. Sur le plan clinique, les lésions étaient caractéristiques, sous forme de nodules se regroupant en placards infiltrés et indurés de la peau et du tissu sous cutané associés à des trajets fistuleux pluri orificiels. L'atteinte était bilatérale dans 82 cas, unilatérale dans 38 cas. A distance, l’atteinte était axillaire dans 10 cas, scrotale dans 16 cas et mamelonnaire dans deux cas. L'association lésionnelle avec une fistule anale a été constatée dans 21 cas. Le traitement a été chirurgical dans tous les cas : excision à ciel ouvert en un ou plusieurs temps avec une cicatrice de bonne qualité. Aucune récidive et aucune dégénérescence n’a été notée.

Discussion

Conclusion

La maladie de Verneuil est une cause classique de suppuration ano-périnéale. Il ne s'agit pas d'une maladie rare mais d'une affection souvent méconnue, diagnostiquée tardivement. Son diagnostic est clinique. Les examens complémentaires sont moins utiles pour faire le diagnostic que pour dépister une éventuelle dégénérescence.

Remerciements