JFHOD

P.440 - La tuberculose abdominale : état des lieux dans un service hospitalier

M. Amar, L. Mallem, A. Safir, S. Mahi, S. Hakem

Introduction

La tuberculose demeure un problème majeur de santé publique dans les pays en voie de développement et le mycobacterium tuberculosis est rarement mis en évidence. La tuberculose abdominale touche les intestins, le péritoine, les ganglions et rarement d’autres organes pleins (foie, rate, pancréas...) d’où son polymorphisme clinique rendant le diagnostic de certitude difficile.

L’atteinte abdominale est au 4eme rang après la localisation pulmonaire, ganglionnaire et ostéoarticulaire.

Le But de ce travail est de rapporter les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, morphologiques et thérapeutiques de la tuberculose abdominale.

 

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive rétrospective colligeant 136 patients porteurs d’une tuberculose abdominale avec recueil de données épidémiologiques, cliniques et paracliniques .Le diagnostic est posé sur des critères de certitude ou des critères de présomption.Le traitement antituberculeux était rapidement instauré au décours du diagnostic.

 

Résultats

136 patients ont été colligés sur une période de 8 ans (de Janvier 2011 à Décembre 2018 ) soit 31 hommes (22,8%) et 105 femmes (77,2%) avec un sexe ratio H/F=0,29

La moyenne d’âge est de 35,3 ans avec des extrêmes d’âge entre 16 et 70 ans dont 44 patients (32%) avaient un âge> 40 ans

Le tableau clinique était dominé par l’ascite exsudative (84,6%), douleurs abdominales (7,4%), péritonite (2,2%), syndromes subocclusifs (1,5%), diarrhée (1,5%), toux et en post Adalimumab (0,7%), abcès de la FID (1,1%)

La tuberculose péritonéale était la localisation la plus fréquente chez 125 patients (71%) suivie de l’atteinte intestinale dans 8 cas (4,5%) et gastrique dans 3 cas (1,7%)

Le contage tuberculeux était présent dans 23 cas (16,9%), IDRT positive chez 37 patients (27,2%),le Quantiferon était positif chez 5 patients (3,7%),Les ADA dans le liquide péritonéal positifs (>30UI/L) dans 8 cas (5,9 %) 

La cœlioscopie n’a été réalisée que chez 45 patients (33,1%) et le granulome tuberculoïde caséifié est retrouvé chez 40 patients (29,4 %)  

50% des patients ont présenté une tuberculose péritonéale isolée et 50% des patients avaient une pathologie multifocale avec une atteinte ganglionnaire chez 23 patients,pleurale chez 27patients et moins fréquemment des localisations : péricardique, intestinale, parenchymateuse, génitale, hépatique, splénique et ostéoarticulaire.Une tuberculose miliaire a été diagnostiquée chez 3 patients.Selon la localisation,114 patients (84%) ont bénéficié du traitement tubeculostatique RHZ, et 19 patients (14%) sous régime RHZE.

3 patients sont décédés.

 

Discussion

La tuberculose péritonéale est une pathologie fréquemment rencontrée chez les femmes. Elle s’observe à tous les âges avec prédominance pour les patients âgés entre 16 et 40ans.

 

Conclusion

Le diagnostic de la tuberculose abdominale qui reste fréquente en zone d’endémie malgré la vaccination   n’est pas évident mais savoir y penser devant une symptomatologie digestive sournoise.

 

Remerciements