JFHOD

P168 - Le délai après radiochimiothérapie néoadjuvante influence-t-il les résultats de la chirurgie chez les patients atteints de cancer de l’œsophage ?

Tessier Williams, Piessen Guillaume, Hec Flora, Gronnier Caroline, Messager Mathieu, Briez Nicolas, Robb William, Mariette Christophe

Introduction

A ce jour, le délai optimal entre radiochimiothérapie néoadjuvante (RCTN) et chirurgie n'est pas clairement défini pour les patients atteints de cancer de l'œsophage (CO). Les données disponibles sur le cancer du rectum suggèrent que retarder la résection améliorerait la réponse histologique, le taux de résection R0 et la survie.
L'objectif de l'étude était d'évaluer l'influence d'une chirurgie différée du CO après RCTN sur la réponse histologique (objectif principal), les suites postopératoires et les résultats carcinologiques (objectifs secondaires).

Patients et Méthodes

Une étude rétrospective a été menée sur une base prospective de 257 patients atteints de CO (161 carcinomes épidermoïdes et 96 adénocarcinomes) traités par RCTN suivie de chirurgie entre 1997 et 2011. Les patients étaient répartis en deux groupes selon la valeur médiane du délai (< 7 semaines - n = 122 VS ≥ 7 semaines - n = 135). L'influence du délai entre RCTN et chirurgie sur les résultats oncologiques et les suites postopératoires était étudié en analyse uni et multivariée.

Résultats

Les groupes étaient comparables sur les caractéristiques cliniques et histologiques (P≥0.074). Les taux de réponse ypT0 et de résection R0 étaient similaires entre les deux groupes, de même que les suites postopératoires, la survie médiane, le taux et le mode de récidive, (P≥0.332). L'analyse multivariée ne mettait pas non plus en évidence d'influence significative du délai sur les paramètres sus cités. Une étude de sous-groupe selon l'histologie retrouvait les mêmes résultats.

Conclusion

Dans le cas du CO, un allongement du délai entre RCTN et chirurgie n'améliore pas le taux de réponse ypT0, les suites postopératoires ni les résultats carcinologiques, et ne peut donc être recommandé à ces fins.