JFHOD

P.461 - Les critères de qualité d’une polypectomie colique : à propos d’une série rétrospective

M. Ayari, R. Ennaifer, S. Nsibi, B. Bouchabou, F. Ben Farhat, H. Ben Nejma

Introduction

Les polypes coliques sont considérés comme des lésions pré-néoplasiques. Leur exérèse endoscopique permet de diminuer le risque de survenue des cancers colorectaux. Les différentes sociétés savantes recommandent certains critères de qualité  de la polypectomie colique. L’objectif de notre étude était d’évaluer les critères de qualité de la polypectomie dans notre service.

Patients et Methodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée sur 3 ans [2016-2018] colligeant tous les patients ayant eu une polypectomie. Nous avons exclus les patients suivis pour une maladie inflammatoire chronique de l'intestin ou une polypose adénomateuse familiale. La technique était jugée optimale si les critères suivants ont été respectés : une bonne préparation colique, une coloscopie complète, une exérèse en monobloc et une résection complète macroscopique et microscopique. La préparation était jugée bonne si le score de Boston était supérieur ou égal à 7.

Résultats

Cent-deux  polypes ont été reséqués chez 40 patients d’âge moyen de 61,82 ans  [22-88] avec un sex ratio H/F de 1,85. Les polypes siégeaient au niveau du colon droit, transverse, gauche et sigmoïde dans respectivement 24%, 22%, 18% et 26% des cas. Dix pourcent des polypes siégeaient au niveau du rectum. La taille moyenne des polypes étaient de 8,2 mm [3-20]. Les polypes étaient sessiles dans 68%, pédiculés dans 22% et plans dans 10% des cas. La polypectomie a été réalisée à l’aide d’une anse diathermique dans 36 % (n=37) ; à la pince froide dans 12,7%(n=13). La pince à biopsie a été utilisée dans 19,6 % (n=20) ; 32 cas de mucosectomie ont été réalisés. Les suites étaient simples dans la majorité des cas. Cinq polypectomies étaient compliquées d’hémorragie minime dont l’hémostase  a été faite moyennant la pose de clips. Les polypes ont été récupérés dans  69,6% des cas. La préparation était bonne chez  10 patients (25%), moyenne chez 24  (60%) et mauvaise chez 6 patients (15%). Le score de Boston moyen était de 6[3-8]. La coloscopie était complète  dans   90 % des cas.  Une résection en monobloc et complète a été noté dans  81 ,6% (n=58). Vingt pourcent (n=8) des polypectomies répondaient aux 4 critères de qualité. La majorité des polypectomies répondaient à 3 critères (82%) : coloscopie totale, résection complète et résection en monobloc. La mauvaise préparation colique était le facteur principal de la non réponse aux critères de qualité.

Discussion

Conclusion

Dans notre travail, un faible taux de polypectomies coliques répondait à la totalité des critères de qualité, principalement à cause de la mauvaise préparation colique. Ce qui souligne l’importance d’adopter des stratégies et des protocoles de préparation colique adaptés à notre population.

Remerciements