JFHOD

S0 - Les effets anti-inflammatoires et anti néoplasiques du 5-aminosalicylate sont dépendants de l'expression et de l'activation de PPAR GAMMA

Rousseaux Christel, Lefebvre B, Dubuquoy L, Lefbvre P, Romano O, Auwerx J, Metzger D, Wahli W, Desvergne B, Naccari G, Chavatte P, Farce A, Bulois Philippe, Cortot Antoine, Colombel Jean-Frédéric, Desreumaux P
Introduction

Le 5-aminosalicylate (5-ASA) est un anti-inflammatoire fréquemment utilisé dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI). Il jouerait également un rôle dans la prévention du cancer colorectal compliquant ces maladies. Le 5-ASA agit par un effet topique sur les cellules épithéliales coliques dont les mécanismes moléculaires sont mal connus. Le récepteur gamma activé par les proliférateurs de péroxysomes (PPARg), exprimé par les cellules épithéliales coliques, joue un rôle central dans la régulation de l'inflammation et de la carcinogenèse dans l'intestin. But : le but de l'étude a été de déterminer si les effets anti-inflammatoires et anti néoplasiques du 5-ASA étaient dépendants de l'expression de PPARgpar les cellules épithéliales.

 

Matériels et Méthodes

Afin de déterminer si PPARg était à l'origine des effets anti-inflammatoires du 5-ASA, l'effet du 5-ASA sur une colite expérimentale a été comparé chez des souris PPARghétérozygotes (PPARg+/-) et sauvages (PPARg+/+). L'implication de PPARg dans la régulation de la croissance cellulaire, de la prolifération et de l'apoptose induite par le 5-ASA a été évaluée en utilisant la lignée HT-29 STD, traitée ou non avec un antagoniste spécifique de PPARg (GW9662). La liaison du 5-ASA à PPARg et son activation ont été analysées par des expériences de GST-pull down, de protéase limitée et de transfection de cellules HT-29 STD par un vecteur contenant les éléments de réponse de PPAR (PPRE). La rosiglitazone, ligand synthétique de PPARga été utilisée comme témoin positif. Les résultats obtenus in vitro ont été validés sur des cultures de biopsies coliques de patients atteints de MICI. Des expériences de docking ont permis de localiser la fixation du 5-ASA dans le site actif de PPARg.

 

Résultats

Le traitement par le 5-ASA réduit l'inflammation colique uniquement chez les souris exprimant des taux normaux de PPARg (PPARg+/+ vs PPARg+/-). Dans les cellules HT-29, le 5-ASA augmente l'expression de PPARgnécessaire pour bloquer la croissance et la prolifération cellulaire et pour induire l'apoptose. In vitro, la liaison effective du 5-ASA à PPARginduit une cascade d'événements dans la cellule épithéliale conduisant à la translocation de PPARgdans le noyau de la cellule, à une modification de sa conformation permettant alors le recrutement d'autres co-activateurs transcriptionels et l'activation de PPARg. Par docking, le 5-ASA se fixe dans le domaine de liaison de PPARginteragissant ainsi avec les déterminants clés nécessaires à la reconnaissance moléculaire et à l'activation de PPARg.

 

Conclusion

PPARg est le principal récepteur pour le 5-ASA par lequel sont médiés ses effets anti-inflammatoires et potentiellement anti cancéreux dans le colon. Cette découverte pourrait conduire au développement de nouveaux dérivés du 5-ASA ayant une affinité accrue pour PPARg et une activité renforcée.