L’étude de l’expression de c-Met en immunohistochimie dans l’adénocarcinome du pancréas (AP) opéré permet d’identifier un sous-groupe de malades à risque élevé de récidive précoce