JFHOD

CO0 - Microanatomie endoscopique de l'œsophagede Barrett avec le système NBI

Kuznetsov K, Rey JF, Lambert R, Sattonet C
Objectif

L'objectif de l'endoscopie dans la prévention secondaire de l'adénocarcinome de l'osophage et de la jonction oso gastrique est l'identification des aires de métaplasie intestinale (MI) et de zones planes de néoplasie intra-épithéliale. L'endoscopie standard, même avec l'aide d'agents de contraste (bleu de méthylène ou acide acétique), a une efficacité insuffisante pour identifier l'architecture de surface de MI et des zones néoplasiques planes. Le but de l'étude est de rechercher si l'exploration endoscopique combinant la magnification et le traitement de l'image en NBI (narrow band imaging) améliore la fiabilité de l'interprétation.

 

Patients et Méthodes

La technique NBI utilise le système d'éclairage et d'analyse de type séquentiel dans lequel un triple filtre R/G/B (rouge, bleu, vert) à bandes larges est interposé entre la source lumineuse et la cible (ici la surface muqueuse). Le processeur recueille successivement les images réfléchies en rouge, bleu et vert pour reconstituer une image de couleur normale. Dans le système NBI, le filtre interférent est modifié : les bandes éclairantes R/G/B sont rétrécies et les 3 images correspondantes ne sont pas comparables. Leur combinaison permet d'accentuer le relief de la surface et le contraste du réseau vasculaire superficiel. Cette technique peut être couplée à un agrandissement par zoom optique.

De novembre 2002 à septembre 2004, la somme de 152 patients a été examinée en gastroscopie avec cette méthode. Cinquante et un patients avec suspicion endoscopique d'osophage de Barrett ont été examinés par NBI avec et sans contraste par l'acide acétique. L'observation de la région avec le NBI et le zoom optique a été exécutée pour l'étude du réseau vasculaire de la muqueuse et pour l'évaluation de la microstructure superficielle. Des biopsies dirigées ont permis de contrôler la présence de MI et/ou de néoplasie intra-épithéliale.

 

Résultats

Le diagnostic d'osophage de Barrett a été confirmé à l'histologie avec la présence de MI chez 40 patients parmi les 51. Le diagnostic avait été soulevé par l'endoscopie combinant magnification et NBI. La sensibilité de la détection endoscopique par cette méthode a atteint 100 % en cas de segment long de métaplasie et 74,5 % en cas de segment court. La présence de néoplasie intra-épithéliale a été confirmée chez 16 patients (40 %) parmi les 40 chez lesquels l'osophage de Barrett était confirmé en histologie avec présence de MI.

 

Conclusion

Les nouvelles images endoscopiques obtenues avec le système NBI améliorent considérablement la fiabilité de l'analyse de l'architecture de surface et du réseau vasculaire superficiel de la jonction oso gastrique ; ceci concerne la détection des aires de MI et de néoplasie superficielle. Appliquée à l'exploration de l'osophage de Barrett cette méthode pourrait permettre de substituer des biopsies dirigées aux biopsies multiples et aveugles du protocole de Seattle.