JFHOD

P409 - Performance de la mesure CAP (Paramètre d'Atténuation Contrôlée) comparée au SteatoTest pour le diagnostic de stéatose

Munteanu Mona, Lukina Elena, Perazzo Hugo, Ngo Yen, Lebray Pascal, Benhamou Yves, Ratziu Viad, Poynard Thierry
Introduction

Une étude rétrospective a montré que la mesure du CAP (MCAP, dB/m, Echosens), implémenté sur le Fibroscan, pourrait détecter la stéatose >10% (Myers AASLD 2010, deLedinghen EASL 2011). Le StéatoTest (ST, BiopPredictive) a été précédemment validée pour l'évaluation de la stéatose dans les maladies hépatiques. (Poynard 2005) Le but était d'évaluer les performances MCAP pour le diagnostic de stéatose estimée vs ST par la méthode de concordance entre estimateurs imparfaits et identifier les facteurs de variabilité MCAP.

Patients et Méthodes

De juillet à octobre 2011, 311 sujets ont été inclus avec évaluation concomitante de la fibrose par FibroTest (FT, BioPredictive), mesure de l'élasticité du foie (MEF) par Fibroscan (Echosens) et mesures de la stéatose par ST et MCAP. Les sujets exclus avaient 6/355 (1.7%) FT et 40/355 (11.3%) LSM non applicables. Les corrélations étaient estimées par le coefficient de corrélation de Spearman (CCS) et intra-classe (CIC). Les seuils utilisés était pour LSM/FT : F2 >7.1kPa/>0.48, F4 >12.5kPa/>0.74 ; stéatose estimé par ST S1 0.38/S2 0.58. Le seuil MCAP pour S2 (318dB/m) antérieurement validé a été testé. (deLedinghen EASL 2011).

Résultats

311 sujets ont été inclus : 63% hommes, âge 51 ans, IMC 24.7kg/m², HCV 38%, HBV 25%, NAFLD/ALD 24%, autres 13%, stéatose présumée ST S0 56%, S1 25%, S2 9.5%, S3 9.5% ; fibrose selon FT/LSM étaient : F0F1 69%/62%, F2F3 19%/29%, F4 12%/9%, respectivement. MCAP n'était pas corrélé à la MEF par la sonde M et XL ni au FT et était corrélé au ST (CCS 0.48, et CIC = 0.358, p<0.0001). L'exclusion des MCAP avec IQR/CAP médian >0.30, >0.20 ou >0.10 n'améliorait pas la corrélation MCAP-ST. Le CIC parmi les applicables = 0.358 vs 0.413 chez les non-applicables (NS). Les corrélations (CCS) MCAP-ST étaient : VHC 0.35 (p<0.0001), VHB 0.43 (p<0.0001), NAFLD/alcool 0.27 (p = 0.02) et 0.48 (p = 0.001) ; selon la classe de fibrose (F0F1, F2F3 et F4) par LSM 0.49, 0.45 et 0.47 et par FT 0.48, 0.62 et 0.36 (tous p<0.05). Parmi les sujets stétose S0 présumée par ST, MCAP médian était significativement plus élevé chez les sujets avec IMC>27 vs <27 kg/m2 (241 vs 209, p = 0.01), pli thoracique >20 mm vs <20 mm (288 vs 210, p = 0.002) ; le taux d'ALAT, stade de fibrose (FT/LSM) et statut VIH n'avait pas d'impact significatif sur le MCAP médian. Parmi les sujets avec stéatose importante présumée par ST (S2S3), MCAP médian était significativement plus élevé chez les sujets avec un IMC>27 vs <27 kg/m2 (303 vs 242, p<0.001). Les autres facteurs étudiés n'avaient pas d'impact significatif sur le MCAP médian (pli thoracique >20 mm vs <20 mm 321 vs 279, p = 0.08 ; ALAT, fibrose LSM ou FT, VIH, tous p = ns). En analyse multivariée (incluant ST, IMC, ALAT, pli thoracique, statut VIH et fibrose présumée par LSM ou FT analysés séparément), l'Odds Ratios (OR, 95%IC, p) les facteurs associés à la stéatose avancée prédite par MCAP (seuil 318 dB/m) étaient : pli thoracique >20 mm 4.1 (1.2-13.8,p = 0.02), IMC>27 3.4 (1.5-8.1,p = 0.005), ST>0.58 3.3 (1.4-8.1,p = 0.009) et sexe féminin 2.6 0.99-6.6, p = 0.05).

Conclusion

L'évaluation de la stéatose par la MCAP était significativement corrélée à la stéatose présumée par ST. L'IMC et le pli thoracique ont été identifiés comme facteurs de risque de faux positif de la MCAP. Restreindre l'IQR de la MCAP ne semble pas améliorer la corrélation entre estimateurs MCAP-ST.