Préambule et COPIL

Préambule TNCD
 
Introduction
 
Le Thésaurus est un travail collaboratif sous égide de la Société nationale française de gastroentérologie (SNFGE), de la Fédération francophone de cancérologie digestive (FFCD), de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (Unicancer), du Groupe coopérateur multidisciplinaire en oncologie (GERCOR), de la Société française de chirurgie digestive (SFCD), de la Société française d’endoscopie digestive (SFED), de la Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). D’autres groupes participent à la rédaction des chapitres TNE (GTE (Groupe d’étude des tumeurs endocrines), RENATEN, TENpath), rectum et canal anal (Société nationale française de colo-proctologie (SNFCP)) et CHC (Association française pour l’étude du foie (AFEF)).
 
 
Méthodologie
 
- Rationnel de la création du TNCD
La cancérologie digestive est une activité pluridisciplinaire, et ses progrès font  régulièrement évoluer les stratégies diagnostiques et thérapeutiques. La pratique de la cancérologie digestive nécessite de ce fait une formation initiale, et des mises à jour constantes.
En 2000 a été décidée sous l’impulsion de la SNFGE la réalisation d’un Thésaurus national de cancérologie digestive (TNCD). Pour ce projet, la SNFGE a mis à disposition son site internet ainsi qu’un financement initial totalement indépendant de l’industrie pharmaceutique.
 
- Cahier des charges et élaboration du TNCD
 
L’élaboration du TNCD a suivi des règles proches de celles de la HAS pour la production de recommandations de pratique clinique (RPC).
Le TNCD a pour objet la réalisation de recommandations :
  • accessibles facilement à tous
  • mises à jour régulièrement
  • adaptées à la pratique quotidienne
  • consensuelles pour l’ensemble des groupes nationaux auteurs de recommandations
Les recommandations sont accessibles en ligne sur Internet (www.snfge.org et www.tncd.org ) sans mot de passe.
La recommandation en ligne est celle à jour et la disponibilité sur internet des mises à jour est immédiate - la nouvelle version remplaçant l’ancienne - ce qui n’est pas le cas des documents papier souvent dépassés  au moment de leur publication. Grâce au secrétariat de la SNFGE et au gestionnaire de son site, le processus de création et de mise à jour des recommandations par les groupes de travail est facile. Les mises à jour peuvent être faites en fonction des nouveautés importantes à n’importe quel moment et systématiquement au moins tous les 2 à 3 ans. Une version imprimable des recommandations est disponible sur le site et comporte un avertissement au lecteur sur sa validité limitée.
Les recommandations du TNCD sont adaptées à la pratique : elles sont organisées par organe ou pathologie et précisent les éléments nécessaires au diagnostic et aux explorations pré-thérapeutiques ainsi que le traitement et les modalités du suivi.
Elles sont faciles à utiliser puisqu’on accède directement à chaque grand paragraphe et, une fois ouvert, aux sous-paragraphes, ce qui permet de répondre rapidement à une question précise.
 
- Les recommandations peuvent être citées dans les publications selon le modèle :
 
  • Si publiées en anglais :  référence de la publication dans Digestive Liver Disease  (DLD)
  • Si non publiées :
Auteurs. «Titre du chapitre». Thésaurus National de Cancérologie Digestive, mois, année de la mise à jour, [En ligne] http://www.tncd.org (jour, mois, année de la consultation par l'usager)
La façon exacte de citer est écrite en tête de chaque chapitre, avec les noms actualisés des auteurs et des relecteurs.
 
- Ces recommandations :
  • distinguent les REFERENCES (ce qui est consensuel), les OPTIONS et les ESSAIS CLINIQUES en cours accessibles pour des investigateurs français.
  • sont gradées (A à C) en fonction des niveaux de preuve issus de l’analyse de la littérature. En l’absence d’éléments objectifs permettant de grader une recommandation, celle-ci peut être gradée « accord d’experts » ou « avis d’experts ».
 
Comité de pilotage (COPIL), groupes de travail et groupes de relecture :
 
 - COPIL :
 
Le COPIL détermine la politique éditoriale du TNCD. Il valide en outre la composition des groupes de travail, et revoit en dernier ressort les mises à jour des chapitres avant leur mise en ligne.
 
- Groupes de travail (GT) et de relecture :
 
Les 13 GT, dont la composition est indiquée en tête de chaque chapitre, réalisent les mises à jour et les refontes des chapitres, en tant que de besoin, et peuvent à tout moment modifier un texte en cas d’avancée significative. Leur composition tient compte des différentes sociétés savantes, des spécialités intéressées par la localisation, en s’efforçant d’intégrer des experts venant des différentes régions.
Les Groupes de relecture comprennent des experts nationaux et des représentants des réseaux régionaux de cancérologie.
 
- Déclaration des liens d’intérêt :
 
Les membres du COPIL et des GT déclarent leurs liens d’intérêt tous les 3 ans selon le modèle des JFHOD. Les DPI sont rassemblées au secrétariat du TNCD (Mme A Gaudron - FFCD Faculté des Sciences de Santé de Dijon).
 
Mises à jour : Les mises à jour proposées par le GT sont soumises par le coordonnateur du GT au groupe de relecture puis les avis des relecteurs sont pris en compte par le GT. Ensuite la version finale est revue par le COPIL et mise en ligne.
 
 Place des abstracts de congrès : seuls les abstracts de présentations orales jugées particulièrement importantes à l’ESMO, ASCO et ASCO-GI peuvent être pris en compte. Ils pourront servir de base à une OPTION, sans grade de recommandation (signaler : abstract, niveau de preuve à confirmer). Dès la publication faite, l’OPTION pourra devenir une REFERENCE avec une recommandation de grade adapté (A, B ou C), après une procédure de mise à jour rapide.
 
Les propositions faites dans ce thésaurus sont regroupées sous trois rubriques : références, options, essais cliniques. Elles seront brèves et distinctes des commentaires, qui seront dans le « chapeau » du paragraphe.
 
Les REFERENCES décrivent les procédures optimales diagnostiques et thérapeutiques établies conformément à l’état des connaissances actuelles. Ce sont les procédures de choix, définies à partir de recommandations médicales et professionnelles publiées, fondées soit sur un niveau de preuve scientifique (A, B ou C), soit en l’absence de preuves, sur un accord professionnel unanime (accords d’experts).
 
Les OPTIONS sont les procédures diagnostiques et thérapeutiques qui peuvent être proposées :
- soit parce que la procédure de référence ne peut être réalisée (par exemple en cas de contre-indication, de problèmes logistiques au niveau de la structure de soins où est pris en charge le malade,…)
- soit  parce qu’il n’y a pas de référence unanimement admise
- soit parce qu’il se dégage un «accord ou un avis des experts» du groupe thématique, basé sur leur connaissance des pratiques professionnelles actuelles, en faveur d’autres procédures que la référence.
 
Les GT devront justifier les OPTIONS proposées par leur niveau de preuve lorsqu’il est connu ou, à défaut la source bibliographique utilisée.
 
Les ESSAIS CLINIQUES : essais de phase II ou III, cohortes, registres, qui peuvent être proposés en France aux cliniciens souhaitant participer à la recherche en cancérologie digestive, sont répertoriés.
 
 Un plan type est utilisé pour la rédaction de chaque chapitre
1.        introduction, avec la méthodologie (exemple des chapitres estomac et voies biliaires) et la classification UICC ou autre utilisée dans la pratique courante
2.        explorations pré-thérapeutiques (et critères d’opérabilité s’il y a lieu)
3.        dépistage des formes familiales et d’autres cancers liés
4.        traitements : les différentes méthodes disponibles en donnant lorsque c’est possible des références et des options concernant les critères de qualité des traitements (par exemple les critères de qualité d’un acte chirurgical ou d’un examen anatomopathologique).           
5.        indications thérapeutiques : les stratégies de traitement en fonction des données du bilan pré-thérapeutique et des critères d’opérabilité et de résécabilité.
6.        surveillance post-thérapeutique
7.        traitement des récidives
8.       protocoles de chimiothérapie
9.       arbres décisionnels
10.     références bibliographiques
 
Lors des refontes de chapitre la bibliographie est présentée par ordre alphabétique avec un appel dans le texte par « auteur, année ». Ce système est plus adapté à un texte évolutif que l’ancien système  dérivé des articles de revues.
Les chapitres, initialement de quelques pages, ont pris de l’ampleur au fil des ans, il faut cependant que les paragraphes pratiques principaux (explorations pré-thérapeutiques, critères d’opérabilité et indications thérapeutiques) soient facilement repérables par les utilisateurs.
 
 
 Mise à jour en pratique : 
 
Pour mettre à jour, le responsable de GT :
- contacte le secrétariat de la SNFGE (secretariat@snfge.org) pour obtenir une version Word du chapitre
- fait circuler le document auprès du GT en demandant des modifications et commentaires visibles
- fait une première version toilettée, datée, en gardant visibles les parties modifiées (barrer ce qui est supprimé, surligner ce qui est ajouté) et la transmet au groupe de relecture via le secrétariat  de la FFCD (aurelie.gaudron@u-bourgogne.fr), avec la fiche de relecture. La secrétaire de la FFCD centralise les réponses  (mail ou fax) et les transmet au responsable de GT.
- synthétise les remarques des relecteurs, fait éventuellement des modifications qu’il soumet au GT (nouvelle version datée)
- après approbation par le GT d’une version finale datée, dans laquelle les changements sont identifiables (cf ci-dessus), envoi du document au secrétariat de la FFCD (aurelie.gaudron@u-bourgogne.fr), qui le transmet au COPIL
- le chapitre mis à jour est examiné par le COPIL qui vérifie sa conformité avec les règles de rédaction du TNCD
- une fois validé par le COPIL, le texte est relu et renvoyé par le coordinateur  au secrétariat de la SNFGE pour mise en forme et  mise en ligne sur le site
 
Rappel : dater les versions en tête de page pour éviter les confusions.
 
 Mise à jour des références :
 
-          ajouter à la fin de la bibliographie les nouvelles références, en les appelant dans le texte par « nom de l’auteur, année »
-          supprimer dans le texte et dans la biblio les références à supprimer
-          lors des refontes de chapitre la biblio devra être présentée par ordre alphabétique avec un appel dans le texte par « auteur, année ». Ce système est plus adapté à un texte évolutif que l’ancien système dérivé des articles de revues.
 
 
Comité de pilotage (COPIL)
 
 
Pr Olivier BOUCHE (Coordinateur COPIL)
CHU Robert Debré - Service HGE et Cancérologie digestive
Avenue du Général Koening - 51000 Reims cedex
 
Pr Thomas APARICIO (FFCD)
APHP Hôpital Saint-Louis - Service de Gastroentérologie et Cancérologie Digestive
1, avenue Claude Vellefaux - 75010 Paris
 
Pr Laurent BEDENNE (FFCD, ancien coordinateur COPIL)
C.H.U. François Mitterand - Service HGE
1, boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny - 21000 Dijon
 
Pr Christophe LOUVET (GERCOR)
Institut Mutualiste Montsouris (IMM) - Département d’oncologie médicale
42 Boulevard Jourdan - 75674 Paris Cedex 14


Pr Michel DUCREUX (UNICANCER)
Institut Gustave Roussy, Service  d’Oncologie Digestive

114, rue Edouard Vaillant - 94805 Villejuif cedex
 
Dr Roger FAROUX (SNFGE)
Centre Hospitalier Départemental Vendée
85000 La Roche-sur-Yon
 
Pr Florence HUGET (SFRO)
Radiothérapie - APHP Tenon
4, rue de la Chine - 75020 Paris
 
Pr Thierry LECOMTE (SFED)
CHRU - Hépato-Gastro-Onco-Entérologie
37044 Tours cedex 9


Dr Pascale MARIANI (SFCD)
Institut Curie - Unité de Chirurgie digestive
26, rue d'Ulm - 75005 Paris
 
Pr Guillaume PORTIER (SNFCP)
CHU Purpan - Service de Chirurgie digestive
1, place du Docteur Baylac - 31000 Toulouse