JFHOD

S0 - Première étude comparative en double aveugle de la capsule endoscopique oesophagienne et de l'oesogastro-duodénoscopie chez des patients non sélectionnés

Delvaux Michel, Papanikolaou IS, Fassler I, Pohl H, Volderholzer W, Rösch T, Gay G
Introduction

Plusieurs études ont montré l'intérêt de la capsule endoscopique oesophagienne (CE) pour la détection de l'endobrachyoesophage ou le dépistage des varices oesophagiennes. Cette étude avait pour but principal de comparer le rendement diagnostique de la CE et de l'oesogastroduodénoscopie (OGD) chez des patients non sélectionnés, ayant une indication d'OGD, et secondairement, d'évaluer la variabilité inter-observateur pour la détection des lésions et l'estimation de la qualité de l'examen de la muqueuse oesophagienne et d'apprécier la tolérance de l'examen.
 

Patients et Méthodes

98 patients (53 hommes, 53 ± 13 ans) ont été inclus après réalisation de l'OGD pour obtenir 2/3 d'examens anormaux de l'œsophage. La CE était réalisée dans les 48 h suivant l'OGD, chez des patients à jeun depuis 12 h, ingérant la capsule en décubitus dorsal, après avoir bu 100 mL d'eau. L'enregistrement de la CE était analysé par 3 opérateurs indépendants, un opérateur dans le centre incluant le patient, ne connaissant pas les résultats de l'OGD et deux opérateurs dans l'autre centre, l'un d'eux recevant un entraînement à la lecture des capsules oesophagiennes. Les critères d'évaluation étaient la qualité de l'examen de la muqueuse oesophagienne jusqu'au cardia, la fréquence des diagnostics obtenus avec la CE et l'OGD, la concordance entre OGD et CE, entre les différents lecteurs des CE, pour la qualité de l'examen et le diagnostic.
 

Résultats

L'OGD était normale chez 34 patients et montrait une hernie hiatale (n = 21), une oesophagite (n = 28), des varices (n = 21), un endobrachyoesophage (n = 11), d'autres lésions (n = 7). Le temps moyen de transit oesophagien de la CE était de 361 ± 393 s, la capsule n'atteignait pas l'estomac au cours des 20mn d'enregistrement chez 15 patients. La Valeur prédictive positive (VPP) et négative (NPV) de la capsule étaient respectivement de 80 et 61,1%. La concordance inter-observateur était modérée pour le diagnostic (kappa = 0,39) et faible pour la qualité de l'examen (kappa = 0,24). La concordance entre OGD et CE était modérée (kappa = 0,40) pour les diagnostics comme pour la description des lésions élémentaires (kappa = 0,39). La session de formation ne modifiait pas significativement les scores de concordance.
 

Conclusion

Dans cette étude, malgré un enrichissement artificiel des pathologies examinées, la CE ne montrait qu'une sensibilité et une spécificité modérées pour le diagnostic des maladies oesophagiennes. La concordance avec l'OGD était modérée et la qualité des examens doit être améliorée.