JFHOD

P.121 - Prise en charge des accidents thromboemboliques au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin

B. Bouibaouen, I. Errabih, H. El Bacha, F. Souidine, L. Chahed Ouazzani, N. Benzzoubeir

Introduction

Les phénomènes thromboemboliques sont des complications fréquentes des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Ils sont attribués à un état pré thrombotique induit par  l’activité inflammatoire de cette maladie. Il s’agit le plus souvent de thromboses veineuses des membres, d’embolies pulmonaires, les thromboses veineuses cérébrales sont rarement décrites. Le but de notre travail est d’évaluer la prévalence de la thrombose veineuse profonde et d’identifier les facteurs prédisposant à cette thrombose chez les patients atteints de MICI.

Patients et Methodes

Il s’agit d’une étude rétrospective  menée au sein de notre service entre Janvier 2001 et juin 2019 incluant tous les patients ayant présenté pendant leurs suivis une thrombose veineuse.  Les accidents thromboemboliques sont confirmés à l’imagerie notamment : l’écho doppler veineux des membres inférieurs, l’angioscanner thoracique et l’angio IRM cérébrale.

Résultats

L’atteinte veineuse  est présente chez 12 patients de MICI colligés au service. L’âge  moyen est 41 ans (17-52) avec un sexe ratio homme/femme : 1,25.  Dix  patients ont une maladie de Crohn  et deux ont une RCH. Chez 11 patients, la survenue de la thrombose veineuse est notée en dehors des poussées.  Il s’agit d’une thrombophlébite des membres inférieurs dans huit cas, d’une phlébite cérébrale dans deux cas et d’une thrombophlébite des membres inférieurs associée  à une embolie pulmonaire dans deux cas.  Le bilan de crase et de thrombophilie sont normaux chez tous les patients, à savoir : TP, TCA, taux de plaquettes, fibrinogène, antithrombine, protéine C et S, mutation facteur V Leiden, mutation facteur II Leiden, anticorps anti-phospholipides, anticorps anti cardiolipine, anticorps anti bêta 2 glycoprotéines I. Tous les malades ont été mis sous traitement anticoagulant à visé curative avec bonne évolution dans 11 cas. Nous déplorons un malade qui est décédé à la suite d’une embolie pulmonaire grave

Discussion

Conclusion

Les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin  sont à risque élevé d’accidents thromboemboliques, cela nécessite  une surveillance accrue et un traitement préventif particulièrement en dehors des  poussées de la maladie, bien qu’il a été prouvé dans la littérature que la survenue d’une thrombose veineuse en dehors des poussées n’est que dans 40 % des cas.

Remerciements